lundi 17 juin 2024

Covid-19 : malgré l’incertitude, la Chine veut se rassurer

-

Il y a deux semaines, Beijing, la capitale de la Chine, avait des airs d’une ville fantôme. Les avenues étaient désertes et les lieux publics abandonnés. Le spectre de l’insaisissable Covid-19 hantait les esprits, poussant les Pékinois à s’enfermer chez eux se contentant de suivre sur les médias l’évolution d’une situation qui semblait s’enliser dans l’incertitude.

Après quelques jours d’hésitation suite à la levée complète des drastiques mesures de contrôle mises en œuvre par le pays depuis le déclenchement de la pandémie il y a trois ans, la capitale a commencé à retrouver sa vivacité. Ses 26 millions habitants retournent à la vie normale, quoique prudemment. Le métro de la ville, auparavant abandonné à ses quais vides, retrouve ses passagers, masqués certes, mais l’air défiants face au virus qui poursuit sa poussée dans cette nation de 1,4 milliard d’âmes.

Les restaurants et les autres lieux de divertissement ont été pris d’assaut lors des fêtes de fin d’année par une population avide de renouer avec des habitudes que le virus a mis au point mort. La population demeure quand même prudente. Face au manque d’informations chiffrées sur l’ampleur de la pandémie, les autorités ayant cessé de publier des données sur le nombre des infections, chacun y va de sa propre lecture des informations glanées dans les médias et sur les réseaux sociaux pour se faire une idée sur la situation pandémique. Les restrictions imposées par plusieurs pays aux voyageurs en provenance de la Chine demeurent l’un des sujets les plus discutés par les Chinois dans ce contexte d’envolée des infections. Sur Weibo, le twitter chinois, les utilisateurs sont divisés.

Certains trouvent ces restrictions justifiées, tout en rappelant la décision de la Chine elle-même de fermer ses frontières pendant trois ans jusqu’à la récente mise en œuvre de nouvelles directives sanitaires, prévoyant notamment la réouverture des frontières du pays. Nombreux sont les internautes qui estiment que chaque pays a le droit de prendre les mesures qu’il juge nécessaires pour protéger la santé de sa population. D’autres pensent que ces restrictions sont une occasion pour les Chinois de voyager à l’intérieur de la Chine et de découvrir les richesses historique, culturelle et touristique de ce vaste pays.

- Advertisment -