mercredi 19 juin 2024

Had Soualem: il incendie la voiture de sa voisine pour exorciser le diable

-

Les éléments de la brigade de la gendarmerie royale de Had Soualem, dans la province de Berrechid, viennent de déférer devant le procureur général du roi près la Cour d’appel de Settat un jeune homme, âgé de trente ans, accusé d’avoir incendié volontairement la voiture d’une voisine.

Cette arrestation a eu lieu suite à la plainte déposée par la victime auprès des gendarmes de Had Soualem. Elle y accuse le mis en cause d’«acte revanchard, d’autant qu’il avait commencé par déchirer les pneus du véhicule avant d’y mettre le feu».

Soumis à l’interrogatoire dans le cadre de l’enquête ouverte sous la supervision du parquet général compétent de la ville, «le jeune en question a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, avouant qu’il cherchait par son acte à désenvoûter la voiture et exorciser le diable», rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 5 janvier.

Les déclarations du mis en cause, «jugées non convaincantes, n’ont été pas prises au sérieux par les enquêteurs qui ont décidé de placer l’accusé en garde à vue à la disposition de l’enquête», précisent les sources du quotidien.

Cette enquête, poursuit le journal, déterminera les mobiles exacts de cet acte criminel et toutes les circonstances entourant cette affaire. De même, elle permettra aux enquêteurs de savoir si le mis en cause était impliqué dans d’autres actes criminels dans la région ou à l’échelle nationale.

Après l’achèvement de cette enquête, indique enfin le quotidien, le procureur général du roi près la Cour d’appel de Settat déterminera les chefs d’accusation qui seront retenus contre l’accusé pour que le procès démarre à la Chambre criminelle près la même Cour d’appel.

- Advertisment -