dimanche 16 juin 2024

DGSN : Efficacité, transparence et bonne gouvernance

-

Depuis sa nomination par S.M. le Roi Mohammed VI,  en 2016, au poste de directeur général de la Sûreté nationale, tout en conservant son poste à la tête de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), M. Abdellatif Hammouchi a impulsé une nouvelle dynamique à l’action de la DGSN, en favorisant le développement et la modernisation de ses outils de travail.

Ce changement opéré au sein de la DGSN s’est répercuté aussi bien sur la gestion de la vie professionnelle des fonctionnaires de police que sur le quotidien du citoyen. Ainsi, les conditions économiques et sociales des fonctionnaires et des agents de police et leur parcours professionnel ont connu une nette amélioration.

Depuis sa nomination  à la tête de cette Direction, M. Abdellatif Hammouchi a fait preuve d’un total dévouement et d’une grande habileté dans l’exercice de  ses responsabilités. Réputé très proche de ses hommes, il ressent dans sa chair ce qu’ils endurent et porte un regard attentif sur le bien-être de leur famille, notamment en réformant de fond en comble le statut des agents de police et en accordant davantage de droits sociaux à leur famille.

En témoigne le bilan annuel présenté comme à l’accoutumée, à la fin du mois de décembre, qui traduit l’engagement du directeur général de la DGSN à capitaliser sur les nombreux acquis de la stratégie qu’il a lancée depuis son arrivée et à apporter encore du renouveau dans les services sécuritaires rendus aux citoyens.

Ainsi, sur le plan des ressources humaines, des mécanismes de gestion rationnelle du parcours professionnel du policier ont été mis en œuvre afin de lui garantir un environnement de travail intégré et lui permettre de s’acquitter, de façon optimale, de ses fonctions.

Dans le cadre de ses efforts considérables pour faire progresser la gouvernance administrative et la gestion financière, et pour consolider les principes de transparence et de bonne gestion, la Direction Générale de la Sûreté Nationale a réussi, sous les instructions de son Directeur Général, M. Abdellatif Hamouchi, l’assainissement complet de sa situation financière, y compris le règlement de tous les arriérés et dettes de l’institution, qui s’élevaient à près de 100 millions de dirhams en 2015.

Et ce n’est pas tout. La DGSN a adopté une mesure financière plus efficace au niveau de la gestion des paiements des indemnités  et des déplacements des fonctionnaires de l’institution, qui reçoivent à temps l’intégrité de leur dû, avant même d’entamer leurs missions. Et ce afin de faciliter le travail de sécurité et d’en améliorer l’efficacité, et d’augmenter la rentabilité des taches confiées aux femmes et hommes de police.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale s’est également efforcée d’élargir le cercle des promotions. Ainsi,  l’avancement bénéficie désormais aux grades subalternes n’ayant pas bénéficié de promotion au cours de la période précédente et qui ont longtemps été marginalisés dans le cadre de cette opération de promotion des fonctionnaires de police, et ce selon le principe d’équité et d’égalité des chances entre les différents agents de la Sûreté Nationale, femmes et hommes. A cet égard, la Direction Générale de la Sûreté Nationale s’est engagée à annoncer l’avancement annuel le 1er janvier 2023, au titre de l’année écoulée, et ce, après avoir résorbé tout le retard accusé pendant les 5 dernières années.

Par ailleurs, son efficacité, son savoir faire, sa crédibilité et son professionnalisme permet à la DGSN d’être sollicité aussi bien par les européens, les américains que les pays du Golfe, en ce qui concerne la gestion des affaires sécuritaires et le renseignement.

La crédibilité dont il bénéficie, qui fait l’unanimité dans l’ensemble des pays du monde, fait que  plusieurs formations ont bénéficié à des cadres des Emirats Arabes Unis, des Comores, de la Mauritanie …

La DGSN a également œuvré à apporter une expérience pratique et théorique aux cadres de sécurité de l’État frère du Qatar, à l’occasion de l’organisation de la Coupe du monde de football.

Dans ce cadre, la DGSN a accueilli des délégations sécuritaires et des représentants de l’autorité chargée de l’organisation de la Coupe du Monde pour les mettre au fait des mécanismes de gestion des grands événements, des dispositifs de sécurité et de l’encadrement des foules lors de nombreux événements sportifs continentaux organisés par le Royaume du Maroc.

Force est de souligné le succès retentissant de la cérémonie d’accueil réservée au Lions de l’atlas, et ce  grâce au protocole de sécurité et de sûreté établi par la DGSN à travers l’implication de plus de 8 000 policiers et forces publiques pour sécuriser les bordures de routes et les couloirs empruntés par le bus de l’équipe nationale marocaine, ce qui a garanti une atmosphère sécurisée pour cette célébration dans les meilleures conditions, assuré le bon déroulement de la marche et le maintien de la sécurité des citoyens qui sont venus nombreux pour accueillir nos champions.

- Advertisment -