vendredi 21 juin 2024

Polisario/terroristes: Brice Hortefeux alerte la Commission européenne

-

L’eurodéputé Brice Hortefeux, qui a été ministre de l’Intérieur en France, a alerté la Commission européenne sur d’éventuels liens entre le Front Polisario et des groupes terroristes, signes d’inquiétude au sein de l’Union européenne.

Selon Brice Hortefeux, la situation dans la région du Sahel et du Sahara s’est détériorée ces dernières années, présentant une menace pour la stabilité régionale et internationale, assurant que « le manque de contrôle dans les zones sous contrôle du Polisario serait mis à profit par de nombreux groupes illicites »..

Dans sa question écrite adressée à la Commission européenne, il souligne également qu’il pourrait y avoir « une collusion entre le Polisario et des groupes terroristes au point que le Polisario fournirait des armes et un soutien logistique, y compris du carburant, à ces groupes ».

Les liens présumés entre le Polisario et des groupes terroristes ne sont pas nouveaux, selon l’eurodéputé, puisque les créateurs de l’État islamique au Grand Sahara (IS-GS), Abou Alwalid Assahraoui, était un des combattants du Front Polisario. En outre, rappelons qu’en 2011, trois travailleurs humanitaires de l’UE ont été enlevés par l’IS-GS à Tindouf, où il pouvait y avoir libre passage de terroristes à travers les zones sous contrôle du Front Polisario.

L’ancien ministre français s’inquiète des montants importants que l’Union européenne accorde au Front Polisario pour l’aide humanitaire qui, selon lui, pourraient être détournés par le Front Polisario. En ce sens, l’eurodéputé demande un audit desdits fonds reçus par le Front Polisario et des mesures spécifiques pour faire face à d’éventuels liens entre le Front Polisario et des groupes terroristes.

- Advertisment -