jeudi 25 avril 2024

Turquie: La perpétuité pour des dizaines de militaires impliqués dans le putsch manqué

-

Plusieurs dizaines de militaires reconnus coupables d’avoir pris part à des affrontements meurtriers sur l’un des principaux ponts d’Istanbul dans la nuit du putsch manqué en 2016 ont été condamnés, jeudi par un tribunal turc, à la prison à vie.

 

Soixante-douze personnes, dont un lieutenant-colonel, ont été reconnues coupables de « tentative de renversement de l’ordre constitutionnel » et condamnées à des peines de prison à perpétuité, rapporte l’agence de presse Anadolu.

Selon l’énoncé du verdict qui survient à trois jours de la commémoration du deuxième anniversaire du putsch avorté, 27 autres accusés ont été condamnés à plus de 15 ans de prison pour « complicité de tentative de renversement de l’ordre constitutionnel »

Ce procès fait partie des centaines de procédures judiciaires ouvertes à travers le pays suite à la tentative de coup d’Etat du 15 au 16 juillet 2016 mise en échec par le président Recep Tayyip Erdogan.

Après ce putsch avorté, qui avait fait, selon les autorités, quelque 250 morts, essentiellement des civils, et plus de 2.200 blessés, quelque 77.000 personnes ont été incarcérées et plus de 150.000 limogées ou suspendues.

En février dernier, le parquet d’Ankara avait requis des peines à perpétuité aggravée pour 267 militaires poursuivis pour leur implication dans cette tentative de coup d’État pour avoir pris le contrôle d’un complexe militaire dans la capitale turque, qui abrite la 58e brigade d’artillerie et l’école d’artillerie de campagne et de missiles de l’armée turque.

Plusieurs groupes de militaires accusés d’avoir pris part à cette insurrection ont été condamnés à la perpétuité, peine maximale prévue par la loi turque, dont 34 sur 47 membres de l’équipe qui devait assassiner le président Erdogan dans la station balnéaire de Marmaris où il était en vacances avec sa famille la nuit du putsch.

 

- Advertisment -