jeudi 25 avril 2024

12 enfants et leur coach de foot bloqués dans une grotte au nord de la Thaïlande

-

Les 12 enfants et leur coach de foot bloqués dans une grotte au nord de la Thaïlande ne seront pas évacués dans l’immédiat en raison du niveau de l’eau dans le réseau souterrain et les secouristes vont s’employer maintenant à leur faire parvenir vivres et soins, a-t-on annoncé mardi auprès du PC de commandement de l’opération de sauvetage.

 

Les efforts se concentrent actuellement à faire baisser l’eau qui submerge de longs passages et tunnels de la grotte de Tham Luang, indique un responsable de l’opération de la grande opération de secours qui connait la participation de centaines de secouristes, dont des équipes d’experts en spéléologie et en sauvetage venus des quatre coins du monde.

Lundi soir et après dix jours d’intenses recherches dans le réseau souterrain qui s’étend sur dix kilomètres, un plongeur britannique a été le premier à avoir accéder à un recoin au fond de la grotte où les 12 enfants et leur entraîneur ont trouvé refuge après la montée des eaux provoquées par de fortes pluies de mousson.

Dans une vidéo diffusée dans la nuit de lundi à mardi, un plongeur fait surface dans une cavité à plus de sept kilomètres au fond de la grotte et parle aux enfants qui semblent en bonne santé et capables de marcher et de parler.

Les plongeurs thaïlandais et étrangers se sont relayés durant dix jours dans des conditions difficiles et des eaux boueuses sans visibilité pour parvenir à une partie non submergée de la grotte où ils ont trouvé enfin les enfants perdus.

C’est des kilomètres de plongée très difficile pour des plongeurs professionnels à travers d’étroits tunnels submergés et sans visibilité, il n’est pas possible pour le moment d’envisager l’évacuation des enfants, il va falloir attendre la baisse du niveau d’eau, indique un secouriste sur les lieux.

Tous les scénarios étant envisagés, les secouristes envisagent d’apprendre aux enfants les techniques élémentaires de la plongée au cas où une évacuation urgente s’avère nécessaire. Les pluies diluviennes de la mousson, qui ont marqué un bref répit dimanche et lundi, risquent de reprendre et provoquer une montée du niveau de l’eau.

Quelques heures après la découverte de l’emplacement des disparus, du personnel médical est parvenu à atteindre la chambre de la grotte où se réfugient les enfants et leur coach, une petite superficie de terre ferme entourée d’eaux boueuses. Il s’agit d’alimenter correctement et prudemment les enfants après une diète de dix jours, ainsi que de leur prodiguer des soins contre les infections caractéristiques dans de pareils endroits.

L’opération de secours, qui a tenu en haleine tout le pays depuis dix jours, a été accueillie avec un soulagement et grande joie. Le premier ministre, Prayut Chan-O-Cha est intervenu, dans la nuit de lundi à mardi, pour exprimer la gratitude de tout un peuple aux secouristes et salué la solidarité de plusieurs pays qui ont dépêché en Thaïlande leurs meilleures équipes de sauvetage.

Le 23 juin dernier, les enfants accompagnés et leur coach, une équipe de football locale de la ville de Chiang Rai (nord), ont entrepris d’explorer la grotte juste après une séance d’entraînement. Une fois à l’intérieur, ils ont été surpris par de fortes pluies de mousson qui ont inondé l’entrée de la grotte et de larges passages à l’intérieur. Les enfants et leur entraîneur ont du fuir la montée des eaux pour trouver finalement refuge dans un petit espace au fond de la grotte longue de dix kilomètres.

- Advertisment -