dimanche 21 avril 2024

Les FAR se déploient dans la zone Est dans le cadre d'une stratégie défensive et de sécurisation des frontières

-

Les FAR disposent désormais de trois commandements avec la création de la zone militaire Est, aux frontières avec l’Algérie, qui a été confiée au Général de division Mohamed Miqdad.

 

Sur ordre de SM le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’Etat-major des FAR, le Général de corps d’armée Belkhir El Farouk, inspecteur général des FAR, a présidé une cérémonie d’installation du Général de division Mohamed Miqdad en tant que commandant de la zone militaire Est.

La page Facebook des FAR a indiqué que le système de défense, unique en son genre, appliqué dans la zone Sud sera généralisé à cette nouvelle entité.

Ce nouveau commandement est chargé de lutter contre la criminalité transfrontalière comme la contrebande, l’immigration illégale, les trafics interdits et veillera au renforcement des capacités de défense de la nation.

Avec la création de cette nouvelle zone militaire l’armée marocaine disposera dorénavant de trois commandements. Il s’agit du commandement du Nord, basé à Rabat, du commandement Sud, basé à Agadir, chargé de mener les combats contre les séparatistes du polisario et de sécuriser les frontières avec la Mauritanie.

Le Général Mikdad, natif de la province d’El Jadida, jouit d’une excellente réputation et qui est connu pour sa compétence, sa discipline, sa probité et sa défense des valeurs sacrées de la nation.

Le Général a tout au long de sa carrière militaire exercé dans la zone Sud où il a été blessé dans plusieurs combats et a échappé, de justesse, à l’explosion d’une mine terrestre. Il a occupé plusieurs postes dont le dernier a été le commandement du secteur d’oued Drâa (SOD) avant d’être nommé par : le roi commandant de la zone Est.

Il faut rappeler qu’avant la création de cette zone, les FAR avaient construit une caserne à Jerada en précisant qu’elle n’avait pas les caractéristiques d’une base militaire.

Dans un communiqué, les FAR avaient indiqué que la création de cette structure rentre dans le cadre du projet de transfert des casernes en dehors des villes. La caserne de Jerada est située à 38 kilomètres des frontières avec l’Algérie et sera utilisée pour l’accueil des soldats et n’a pas d’objectif opérationnel, précisait le communiqué des FAR.

- Advertisment -