vendredi 12 avril 2024

Tanger: arrivée du premier vol de rapatriement des Marocains résidant en Ukraine

-

Un premier vol de rapatriement des Marocains résidant en Ukraine, reliant Kiev à Tanger, transportant 99 passagers, a atterri ce mardi 15 février. Le vol était affrété par la compagnie Air Arabia. Masque sanitaire sur le visage, les voyageurs ont effectué à leur arrivée les formalités douanières, dans le respect des consignes de distanciation sociale et des gestes barrières.

Le ministère des Affaires étrangères avait, rappelons-le, incité les deux compagnies aériennes, Royal Air Maroc et Air Arabia, à programmer des vols spéciaux pour rapatrier les Marocains présents en Ukraine. Air Arabia vient donc d’assurer un premier vol de rapatriement entre Kiev et Tanger, ce 15 février à 05h10.

La RAM a, pour sa part, programmé un vol spécial à 14h00 (heure locale). Son atterrissage est prévu à 18h15 à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Un deuxième vol sera assuré à 18h00 (heure locale). Son arrivée est prévue à 22h15, également à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Pour répondre à la forte demande émanant des Marocains d’Ukraine, des étudiants pour la plupart, RAM a dû changer d’appareils pour les vols de ce mardi, et a  programmé des avions aux capacités plus importantes, des B787 Dreamliner, de près de 300 sièges.

Samedi 12 février dernier, l’ambassade du Maroc à Kiev a recommandé aux Marocains présents en Ukraine de quitter le pays en réservant leur billet sur les vols commerciaux disponibles.

Devant la menace d’une invasion de l’Ukraine par la Russie, de nombreux Etats appellent leurs ressortissants à quitter le pays et modifient ou réduisent la présence de leur personnel diplomatique.

Parmi les pays qui ont appelé leurs ressortisants à quitter l’Ukraine: les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Canada, la Norvège, l’Estonie, la Lituanie, la Bulgarie, la Slovénie, l’Australie, le Japon, Israël, l’Arabie Saoudite ou encore les Emirats arabes unis.

- Advertisment -