jeudi 25 avril 2024

Kénitra: interpellation de sept individus soupçonnés de traite humaine et de trafic de drogues

-

Les éléments de la police judiciaire, ont interpellé mercredi soir, sur la base d’informations précises fournies par les éléments de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), sept individus opérant dans la ville de Kénitra, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel impliqué dans l’organisation de l’immigration illégale, la traite humaine et le trafic de drogues.

Quatre suspects ont été arrêtés à Kénitra en flagrant délit de préparation d’une opération d’immigration clandestine par les voies maritimes au profit de 22 candidats dont deux mineurs, indique, jeudi, un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les opérations de fouille et de perquisition ont permis de retrouver 14 kg et 745 g de chira ainsi que des sommes d’argent en devises européennes, à l’intérieur d’une voiture utilisée par les organisateurs de cette opération illégale.

Les recherches et les investigations en cours dans le cadre de cette affaire, menées en coordination avec les éléments de la Gendarmerie royale maritime, se sont soldées par l’interpellation des autres suspects au bord d’une embarcation artisanale, en haute mer, face à la zone rurale Sidi Boughaba, poursuit la DGSN, précisant que les opérations de fouilles menées à l’intérieur de l’embarcation ont permis la saisie de 8 jerricans contenant 60 litres de carburant.

Les sept mis en cause et les candidats à l’immigration clandestine ont été soumis aux procédures de l’enquête judiciaire, menée par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire ainsi que les ramifications et liens éventuels de ce réseau à l’échelle nationale ou internationale, conclut le communiqué.

- Advertisment -