lundi 20 mai 2024

Sans le gazoduc avec le Maroc, l’Espagne importe plus de GNL

-

L’Espagne importe plus de gaz naturel liquéfié que de gaz naturel depuis la fermeture fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe.

 

Le transport de gaz par méthaniers est l’option trouvée par l’Espagne pour éviter toute rupture d’approvisionnement en gaz depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe. Ce type de transport permet d’importer plus de quantité de gaz naturel liquéfié (GNL).

Depuis novembre, les importations de gaz à l’état liquide par l’Espagne ont augmenté de 53,4 % tandis que les importations de gaz par gazoduc ont chuté de 17,9 % par rapport à la même période de 2020.

Au total, les importations ont atteint 36 882 GWh, soit 18,7 % de plus qu’en novembre 2020. 34,8 % sont arrivées via Medgaz et 65,2 % sous forme de gaz naturel liquéfié.

Le magazine britannique The Economist avait alerté en novembre que la fermeture du GME par l’Algérie pourrait « nuire à l’Espagne » qui traversait et continue de traverser une crise énergétique.

- Advertisment -