jeudi 25 avril 2024

Une pétition contre l'octroi de l'asile politique au couple Filali, champion du monde d’escroquerie

-

Atterri sur le sol français le 29 juillet 2021, le couple Dounia et Adnane Filali, qui se prétendent tous deux journalistes indépendants sans pour autant en démontrer la qualité, exerce une demande d’asile auprès des autorités compétentes arguant du fait de se trouver menacé ainsi qu’en danger de mort à Shenzhen (Chine).

Mais voila que toute la France se soulève contre ces deux personnes réputée pour être de grands arnaqueurs, avant même que L’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA) ne commence à statuer sur le bien-fondé d’une situation éventuelle de réfugiés.

En effet, Après le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA), c’est au tour d’Esther DAHAN, une Républicaine qui ne souhaite pas un retour aux années sombres de la République Française, qui vient de lancer une pétition sur la plateforme mondiale Change.org, et ce pour dire non à l’octroi de l’asile politique au couple Dounia et Adnane Filali, réputé pour être antisémite et champion du monde d’escroquerie de surcroit.

Cette pétition est adressée à l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, le Senat Français, l’Assemblée Nationale Française, lr Ministère de l’Intérieur français, l’Elysée, la  Ligue des Droits de l’Homme, l’Associations antisémites, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) et le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme.

Dans cette pétition, les signataires se lèvent contre l’asile en France des époux Filali Dounia et Adnane, et pour cause, « Non à l’octroi de l’asile politique à ce couple réputé antisémite ! Car seules les décisions du régime de Vichy se distinguaient à l’époque  par la rupture avec un certain nombre de principes républicains, de Liberté d’Egalité & de Fraternité. Ce temps sombre est je l’espère révolu !!! », peut-on lire sur la pétition.

« Nous nous joignons donc par notre signature à cette pétition en soutien à l’action du Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme qui demande officiellement aux autorités françaises ainsi qu’à  l’Office français de protection des réfugiés et apatrides pour refuser cette demande d’asile en France aux époux Dounia et Adnane Filali réputés antisémites. « ajoutent les signataires.

« Dounia et Adnane Filali nous font réagir contre plusieurs publications dans les réseaux sociaux de photos de gestes NAZIS et d’un doigt d’honneur fait à la France comme n’étant pas selon eux un pays de liberté d’expression, alors pourquoi venir y demander l’asile ? », souligne la pétition avant de conclure que  « Dounia & Adnane Filali se sont également distingués par plusieurs déclarations ouvertes antisémites comme le décrit ce reportage de I24 & l’article de Tribune Juive. »

Rappelons que, pas moins d’une semaine, le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA) avait demandé aux autorités françaises et à l’Office français de protection des refugiés et apatrides (OFPRA), de refuser l’asile en France des époux Filali Dounia et Adnane.

En effet, le BNVCA a saisi l’OFPRA pour lui demander de « refuser d’accorder un quelconque asile en France ni aucune protection aux deux époux ».

Dans un communiqué, le bureau indique que les influenceurs et youtubeurs réputés antisémites et antisionistes, ces individus d’origine marocaine ne sont ni réfugiés, ni apatrides. Ils sont de nationalité marocaine, et se vantent d’être des admirateurs et des amis de Dieudonné et Soral, plusieurs fois condamnés pour incitation à la haine antijuive.

Le BNVCA poursuit que les époux Filali, « se présentent en photo avec Soral faisant le geste nazi de la quenelle, et déclarent publiquement que si l’Islam est visé, c’est en raison de la présence de juifs et de sionistes dans les médias ».

Par ailleurs, le bureau a également saisi le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin afin qu’il donne ses instructions à l’OFPRA placée sous son autorité, « pour que toute demande de ces individus soit rejetée sans appel ».

« Ces individus qui incitent à la haine constituent un danger pour l’ordre public en général et pour les citoyens juifs déjà très éprouvés par cet antisionisme anti juif qui à tué des enfants, des jeunes gens, des hommes et même des femmes dans leur lit », relève encore le BNVCA, qui affirme rester « vigilant et ne laissera rien passer ».

Pour sa part, le président du BNVCA, Sammy Ghozlan, a déclaré, dans une interview accordée au journal Maghreb-intelligence qu’il est « inadmissible que la France octroie l’asile aux époux Filali ».

Selon le président du BNVCA, ce genre d’individus (époux Filali) exerce, à travers les réseaux sociaux, une influence sur les jeunes qui peut parfois dégénérer en des actions violentes.

Il considère à cet égard, qu’il serait inconcevable et incohérent que ces individus qui insultent la France y soient protégés et accueillis.

Dounia Moustaslim et son époux, Adnane Filali, forment un jeune couple de maquignons. Alors que ce duo prétend en découdre contre la corruption et la prévarication, il ne cesse de s’impliquer dans de nombreuses affaires mêlant pornographie et fraude fiscale.

Avant d’atterrir en France, Dounia Moustaslim et son époux, Adnane Filali, étaient installés en Chine, après avoir « grugé » des centaines de Marocains et surtout les avoir menés en bateau à travers un business alléchant qui s’est révélé en fin de compte être une escroquerie, ni plus ni moins. Plus de 1500 de leurs «clients» ont porté plainte et se sont même constitué en association pour les dénoncer…

Ce duo a fait sa «célébrité» par le méfait et l’escroquerie. Dounia Moustaslim et son époux, Adnane Filali ont beau continuer de mentir et de monter des histoires de toutes pièces, pour blanchir leur image, ils ne pourront jamais effacer leur passé d’escrocs et de criminels avérés. Un jour, ils seront rattrapés par la justice. Ce n’est qu’une question de temps.

- Advertisment -