jeudi 18 avril 2024

Mise au point du ministère des Affaires générales

-

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

  Le ministère délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance a qualifié de «sans fondement» et de truffé de «d’informations erronées», le contenu d’un article publié, mardi, par un quotidien national sous le titre «la Banque mondiale blâme Boulif et intervient directement dans la restructuration de son département».

 

  «Contrairement à ce qui a été publié par le journal, la Banque mondiale n’est jamais intervenue dans le processus de restructuration du ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance, ni n’a jamais adressé une quelconque correspondance à ce sujet à ce département, sachant que cette mission fait partie des prérogatives réglementaires dévolues au gouvernement », précise ce département dans une mise au point parvenue mercredi à la MAP.

 

   De même, « la Banque mondiale n’a procédé à la suspension d’aucun prêt se rapportant au renforcement de la compétitivité de l’économie nationale », ajoute la même source, faisant observer que « les démarches préparatoires pour l’obtention de ce prêt ont été déjà achevées et que notre pays entamera des négociations avec la BM lors de la réunion entre les deux parties, prévue le 25 courant »

- Advertisment -