jeudi 20 juin 2024

Le curcumin préviendrait des infections en stimulant le système immunitaire

-

 

 

 

Par Audrey Parfait

 

  Des scientifiques ont découvert que le curcumin, un composant du curry, pourrait combattre de nombreuses bactéries et protéger contre la tuberculose et la septicémie.

 

  Cuisiner au curry serait bon pour la santé! D’après une étude menée par des chercheurs de l’Institut Linus Pauling de l’Oregon State University et publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry du 25 mai, le curcumin, présent dans le curry, active un gène clé du système immunitaire inné: la protéine CAMP. Celle-ci aide à prévenir les infections chez les humains et autres animaux, en luttant contre de nombreuses bactéries.

 

  En permettant à notre système immunitaire de combattre des bactéries diverses, des virus ou des champignons, la protéine CAMP (cathelicidin antimicrobial peptide) serait capable de protéger contre la tuberculose ou encore la septicémie, d’après santelog.com.

 

De nouvelles pistes de recherches

 

  « Cette recherche indique une nouvelle voie de recherche sur les gènes CAMP », a déclaré Adrian Gombart, professeur agrégé de biochimie et de biophysique à l’Institut Linus Pauling, en commentant l’étude. « Ce que le curcumin peut faire est intéressant et quelque peu surprenant. Il pourrait devenir un autre outil pour développer des thérapies médicales », a-t-il ajouté.

 

  Avant de connaître les résultats publiés par cette étude, il était connu que les taux de protéine CAMP étaient augmentés par la vitamine D. Depuis cette découverte, de nouveaux axes d’étude pourraient s’orienter vers la nutrition et la pharmacologie. 

 

- Advertisment -