dimanche 23 juin 2024

Longreach Oil & Gas annonce des découvertes consistantes au Maroc

-

 

 

 

 

 

Lareleve.ma

 

  La compagnie britannique a publié des estimations sur des gisements en offshore promettant un avenir énergétique radieux au royaume.

 

  Il s’agit de Foum Deraa et de Sidi Moussa, deux périmètres d’explorations situés dans le large atlantique du royaume au nord de Tarfaya.

 

  Longreach oil and Gas a avancé pour ces spéculations sur le pétrole une fourchette de probabilité comprise entre 750 million de barils minimum et 6 milliard de barils maximum; alors que pour le gaz la firme britannique avance une estimation comprise entre 302 milliard  de pieds cubes minimum et 3145 milliard de pieds cubes au maximum.

 

  Face à de tels chiffres, le gouvernement n’a eu aucun commentaire, patientant pour avoir plus de détails de la part de l’explorateur anglais avec qui l’ONHYM a signé un protocole d’exploration portant sur un espace étendu sur 12714 km2.

 

  Le silence méfiant du gouvernement, ramène à la mémoire le triste épisode du pétrole annoncée en grande pompe en 2000 à Talsint et jamais retrouvé depuis.

 

  A noter que le Maroc dépendant pour ses besoins énergétiques de l’étranger et dont les réserves en devises ont réduit à 5 mois d’importation, voit sa facture pétrolière se creuser du fait des appréciations interminables du cours pétrolier mondial, très sensible aux développements peu rassurants dans un moyen orient, gisant sous la menace d’une guerre en Iran.

 

  Il est à rappeler que le Maroc reste selon l’ONHYM globalement sou exploré, et fait l’objet de grand intérêts de la part de nombre de compagnies pétrolières, encouragées à investir dans le secteur, au royaume, par une législation avantageuse et une fiscalité incitative.

- Advertisment -