vendredi 12 avril 2024

Marine Le Pen se succède à elle-même à la tête du Front National

-

Marine Le Pen, présidente du parti français d’extrême droite, le Front National (FN), a été réélue dimanche à sa propre succession en dépit de certaines voix qui réclamaient son départ pour sa responsabilité dans les échecs successifs enregistrés lors des différentes échéances électorales.

Sa cuisante défaite face à Emmanuel Macron au 2ème tour de la présidentielle de mai dernier a été à l’origine de sa séparation avec l’un de ses plus proches collaborateurs, Florian Philippot, qui devait par la suite créer un mouvement qu’il a baptisé «Les patriotes», entrainant dans son sillage un grand nombre de sympathisants du FN.

Seule candidate à ce poste qu’elle occupe depuis 2011, Marine Le Pen, 49 ans, a été réélue à l’issue d’un vote par correspondance dont les résultats ont été annoncés à l’occasion du congrès national du parti, qui se tient ce week-end à Lille (nord de la France).

Lors de ce congrès, la présidente du FN devra également dévoiler le nouveau nom du parti, fondé par son père Jean Marie le Pen qui a été déchu officiellement ce dimanche de sa présidence d’honneur de cette formation politique.

Cette nouvelle dénomination devra être ensuite soumise au vote des adhérents, appelés à se prononcer par correspondance.

- Advertisment -