mercredi 24 avril 2024

Saâd Lamjarred soumis à une expertise médicale en France

-

La joie de Saâd Lamjarred, qui a récemment annoncé un retour temporaire au Maroc et le lancement d’un nouveau single, aura été de courte de durée. Alors qu’elle est attendue au royaume, la pop star marocaine devra se soumettre à une expertise médicale en référé. Ce sera le 9 avril prochain en France. Et c’est du moins que vient d’annoncer Jean-Marc Descoubes, l’avocat de Laura Prioul, la jeune Française ayant déposé plainte contre Lamjarred.

 

La raison? Laura Prioul « risque de perdre un rein » et l’expertise vise à établir « s’il y a un lien entre son état de santé et les faits » reprochés au chanteur, a précisé l’avocat, cité par l’agence AFP. Tout est de savoir si l’état actuel de santé de Lamjarred permettra d’établir ledit lien. En attendant, le jeune femme affirme avoir été « agressée physiquement, frappée, violée » par le chanteur qui avait, selon elle, consommé alcool et stupéfiants pendant une soirée.

La nouvelle tombe mal. Le chanteur marocain a annoncé le lancement, ce même vendredi, de la promotion de son nouveau single au Maroc, Ghazali Ghazali. A sa demande, il a été autorisée par la Justice française à faire le déplacement au pays alors que jusque-là, il était interdit de quitter le territoire français. La majorité des réactions lui sont favorables, même si des commentaires des plus acides se font également entendre.

Mis en examen pour « viol aggravé » et « violences volontaires aggravées » en octobre 2016, Saad Lamjarred a passé une longue période en prison avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire et assigné à résidence avec bracelet électronique. Il a par la suite été décidé de lui enlever le bracelet.

La rumeur veut que le chanteur soit arrivé mercredi soir à Casablanca, mais rien ne permet de le confirmer. Saâd Lamjarred en est à son deuxième single depuis l’éclatement de l’affaire.

 

- Advertisment -