jeudi 25 avril 2024

La Tanzanie se félicite de «la très grande contribution» du Maroc à l’UA

-

La Tanzanie s’est félicitée, vendredi, de «la très grande contribution» que le Maroc apporte à l’Union africaine (UA), soulignant que le royaume se positionne comme un acteur clef dans plusieurs domaines stratégiques liés aux développement, à la paix et la stabilité dans le continent.

 

«La contribution du Maroc à l’UA est d’une très grande importance», a déclaré à la presse le ministre tanzanien des Affaires étrangères, Augustine Mahiga, en marge de la 32e session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA, qui se tient actuellement au siège de l’organisation dans la capitale éthiopienne en prélude au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement.

Le retour du Maroc au sein de l’UA, scellé lors du 28e sommet africain tenu en janvier 2017 à Addis-Abeba, a été appuyé par la vaste majorité des pays membres de l’organisation panafricaine, a rappelé le chef de la diplomatie tanzanienne, soulignant la portée historique du discours prononcé par le roi Mohammed VI lors de ce sommet.

Le discours royal «a été très encourageant», a dit Augustine Mahiga. Il s’agit d’un discours «orienté vers l’avenir», qui a défini les attentes du Maroc au sein de sa famille africaine, a encore indiqué le responsable tanzanien.

Augustine Mahiga n’a pas manqué de saluer le rôle déterminant que le Maroc, sous la conduite du souverain, joue dans la gestion de la question stratégique de l’immigration en Afrique.

«La famille africaine a placé sa confiance en la personne de Sa Majesté le roi en demandant au souverain de prendre en charge ce dossier très important», a-t-il dit, qualifiant de «très constructive» la contribution du Maroc dans ce dossier d’autant plus que l’immigration figure parmi les questions cruciales qui font l’objet de profondes discussions en Afrique.

«Nous sommes impressionnés par l’ouverture d’esprit du Maroc», s’est félicité le responsable tanzanien.

Augustine Mahiga a, d’autre part, mis en valeur l’important rôle que le Maroc peut jouer au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, un des plus importants organes de l’organisation panafricaine.

Un siège du Maroc au sein de Conseil offrira au royaume une meilleure opportunité de renforcer sa précieuse contribution aux domaines de paix et de sécurité dans le continent, a estimé le ministre tanzanien des Affaires étrangères.

Le Maroc a joué un rôle important dans les questions de maintien de la paix en Afrique, et ce depuis la création de l’Organisation de l’unité africaine (prédécesseur de l’UA), a-t-il dit, citant le déploiement de Casques bleus marocains au Congo dans les années 1960.

Il s’agit d’un rôle «très constructif» que le royaume joue aussi au sein de l’ONU, a-t-il indiqué fait observer, soulignant que cette tradition de solidarité instituée par le Maroc sera toujours rééditée.

«Nous souhaitons que l’entrée du Maroc au sein du CPS soit une opportunité pour redéfinir et renforcer la position du Maroc au sein de l’UA», a ajouté le chef de la diplomatie tanzanienne, notant que le Maroc a toujours répondu volontairement et sans hésiter aux appels de solidarité avec ses frères africains.

S’agissant des relations entre le Maroc et la Tanzanie, Augustine Mahiga a souligné que la visite historique effectuée par le roi dans son pays en 2016 avait permis d’ouvrir de larges perspectives pour la coopération maroco-tanzanienne dans de nouveaux secteurs porteurs d’opportunités.

De nombreux secteurs s’offrent à un partenariat fructueux entre Rabat et Dar es Salam, a-t-il dit, ajoutant que les visites royales dans plusieurs pays africains, couplées au retour du Maroc au sein de l’UA, ne manqueront pas d’approfondir et de consolider les relations du Maroc avec les pays africains, dont la Tanzanie.

- Advertisment -