jeudi 25 avril 2024

La Conférence des ministres des AE du Dialogue “5+5” salue le rôle de SM le Roi en tant que Président du Comité Al Qods

-

La 14ème Réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres du dialogue en Méditerranée occidentale “5+5”, tenue dimanche à Alger, a salué le rôle que joue le Comité d’Al Qods sous la Présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La déclaration finale sanctionnant les travaux de cette conférence souligne que les ministres ont unanimement réaffirmé “leur position constante quant à la nécessité de préserver l’identité et le caractère multiconfessionnel de la ville sainte de Jérusalem”.

A cet égard, les ministres “déplorent vivement la décision de l’administration américaine relative à Jérusalem”.

Les travaux de la 14ème Conférence des ministres des Affaires étrangères des pays membres du dialogue en Méditerranée occidentale “5+5” ont été axés sur plusieurs sujets, notamment le développement économique et social inclusif et partagé, la jeunesse et l’emploi, la migration et le développement durable.

Les questions régionales, notamment celles relatives à la lutte contre le terrorisme, à la dé-radicalisation, à la Libye, au Sahel, à la Syrie, à l’Irak et au Moyen-Orient, ont été également à l’ordre du jour de cette conférence ministérielle. 

Le “Dialogue 5+5” regroupe les pays riverains du bassin occidental de la Méditerranée, à savoir le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie, l’Algérie, la Libye, l’Espagne, la France, l’Italie, Malte et le Portugal. Il a été instauré en 1990 à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères tenue à Rome, avec l’objectif d’engager un processus de coopération régionale en Méditerranée occidentale portant, essentiellement, sur la sécurité et la coopération économique.

- Advertisment -