mercredi 24 avril 2024

L'icône de la Aïta, Cheikha Kharbouaa tire sa révérence

-

L’icône de la Aïta zaaria, Zahra El Hamidi, connue sous le nom de Cheikha Kharbouaa, est décédée, lundi, des suites d’une longue maladie, apprend-on ce mercredi 27 décembre.

 

Cheikha Kharbouaa a fait ses premiers pas dans le monde de la Aïta au côté d’une figure de proue de l’art populaire, en l’occurrence Mohamed El Hilali.

Des années durant, ce duo a gratifié les aficionados de la Aïta zaaria de chansons qui restent gravées dans la mémoire collective des Marocains.

Sous l’ère du protectorat, Cheikha Kharbouaa a été arrêtée à cause d’une chanson dans laquelle elle dénonçait l’exil de SM feu Mohammed V.

L’artiste a dû quitter la tribu de Gnadiz  à Beni Khirane où elle a vu le jour en 1929, pour aller chercher refuge à Rommani dans la région de Zaer.

 

Kharbouaa a eu droit un vibrant hommage au Festival de la Aïta de Safi et au Théâtre Mohammed V à Rabat.

- Advertisment -