jeudi 25 avril 2024

Le taux de chômage en Algérie atteint 11,7%

-

Le taux de chômage en Algérie a atteint 11,7% en septembre dernier, contre 12,3% en avril 2017, a indiqué mardi l’Office national des statistiques (ONS).

 

La même source précise que le nombre de chômeurs est d’environ 1,44 million de personnes en septembre, contre 1,508 million en avril dernier, notant que le taux de chômage a atteint 20,7% chez les femmes contre 9,4% chez les des hommes.

Cependant, il est constaté que sur une année, le taux de chômage a augmenté puisqu’il était à 10,5% en septembre 2016. En moyenne, six chômeurs sur dix sont des chômeurs de longue durée, soit 60% cherchant un poste d’emploi depuis une année ou plus.

En septembre 2017, le nombre de la population active a atteint 12,29 millions de personnes, contre 12,27 millions de personnes en avril dernier et 12,11 millions en septembre 2016.

Une étude de la Direction générale du Trésor français, qui se base sur des chiffres de l’Office algérien des statistiques, révèle que le taux de chômage, évalué à 11,7% pour 2017, devrait atteindre 13,2% en 2018, du fait d’un ralentissement de l’activité économique (0,8% de croissance prévu en 2018), alors que le taux de chômage des jeunes s’établit à 26%.

Les auteurs de l’étude relèvent l’existence d’un système éducatif peu adapté aux besoins du marché du travail. En Algérie, « on observe un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l’emploi, en dépit d’importants investissements dans l’enseignement supérieur », souligne le document.

La même source explique que ce marché du travail est segmenté en un marché primaire structuré, formel (emplois permanents couverts par la sécurité sociale), soit 62% des actifs occupés, et un marché secondaire non structuré, informel (emplois non permanents) qui emploie 38% des actifs occupés.

- Advertisment -