jeudi 13 juin 2024

Le Conseil de sécurité réaffirme l’attachement à l’intégrité territoriale de tous les États

-

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, lundi, une résolution sur les menaces contre la paix et la sécurité internationales résultant d’actes de terrorisme.

Adoptée par 14 voix pour et une seule abstention (La Russie), la résolution réaffirme que le terrorisme, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, constitue l’une des menaces les plus graves pour la paix et la sécurité et que tout acte de terrorisme est criminel et injustifiable, quels qu’en soient les motivations, l’époque, le lieu et les auteurs.

Le Conseil de sécurité réaffirme, dans ce texte, l’attachement à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance politique de tous les États conformément à la Charte des Nations Unies.

Relevant que le terrorisme ne peut et ne saurait être associé à aucune religion, nationalité ou civilisation, les Quinze soulignent qu’il faut contrer par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies et du droit international les menaces que les actes de terrorisme font peser sur la paix et la sécurité internationales.

Ils ont mis l’accent à cet égard sur le rôle « important » que l’Organisation des Nations Unies joue dans la conduite et la coordination de cet effort.

L’instance exécutive de l’ONU insiste également sur le fait que le terrorisme ne peut être vaincu qu’à la faveur d’une démarche globale, basée sur la participation et la collaboration actives de l’ensemble des États et organismes internationaux et régionaux, pour contrer, affaiblir, isoler et neutraliser la menace terroriste.

- Advertisment -