jeudi 20 juin 2024

Soudan: des militants prodémocratie annoncent des dizaines de morts dans une attaque

-

Des militants prodémocratie au Soudan ont fait état jeudi d’une attaque menée par un groupe paramilitaire contre un village ayant fait «jusqu’à 100» morts, nouvelles violences illustrant le conflit dévastateur qui déchire depuis plus d’un an le pays menacé par la famine. 

Les Forces de soutien rapide (FSR), des paramilitaires en guerre contre l’armée soudanaise depuis avril 2023, ont attaqué mercredi le village de Wad al-Noura «à deux reprises» avec de l’artillerie lourde, a indiqué le «comité de résistance de Madani» dans un communiqué mercredi.

«Jusqu’à 100 personnes ont été tuées», indique cette organisation locale, réseau d’entraide entre habitants, qui dit toutefois «attendre un bilan confirmé des morts et des blessés» dans ce village de l’État d’Al-Jazira, dans le centre du pays.

Parlant de «charnier», les militants du comité ont diffusé des images sur les réseaux sociaux montrant une rangée de linceuls blancs disposés sur un terrain.

Ils affirment que les paramilitaires ont «envahi le village», entraînant la fuite de nombreux habitants.

En un peu plus d’un an, la guerre opposant des généraux rivaux au Soudan a fait des dizaines de milliers de morts, certaines estimations allant même jusqu’à «150 000» victimes selon l’émissaire américain pour le Soudan, Tom Perriello.

Dans la seule ville d’el-Geneina, capitale du Darfour-Ouest, 10 000 à 15 000 personnes ont été tuées, selon l’ONU.

Accusés de pillages mais aussi de violences sexuelles et ethniques, les FSR ont assiégé et attaqué à plusieurs reprises des villages entiers à travers le pays.

Dans un communiqué publié tard mercredi, les paramilitaires ont déclaré avoir attaqué trois camps de l’armée dans la région de Wad al-Noura et s’être heurtés à leurs rivaux «en dehors» de la zone habitée.

- Advertisment -