dimanche 23 juin 2024

Football : « Du jamais vu », le Cameroun s’enfonce dans la bataille entre Samuel Eto’o et son sélectionneur

-

Les joueurs du Cameroun n’ont pas reçu leurs équipements alors qu’ils sont réunis pour deux matchs, sous fond de tension entre le président de la Fédération, Samuel Eto’o, et le sélectionneur Marc Brys

Le fiasco se poursuit autour de la sélection camerounaise de football. Le sélectionneur Marc Brys et ses joueurs n’ont pas reçu leurs équipements alors qu’ils sont réunis pour disputer deux matchs qualitifactifs pour la prochaine Coupe du Monde, face au Cap Vert, samedi, puis contre l’Angola, mardi prochain.

   De quoi rendre fou le sélectionneur belge sur RIS Radio :

« « On n’a pas de ballons, on n’a pas de matériel, on n’a pas d’équipements. Est-ce que tu penses que le stage se passe bien ? Ça ne se passe pas bien. Déjà deux jours que c’est comme ça. C’est du jamais vu. Ça fait 26 ans que je suis dans cette profession et je n’ai jamais vu ça. » »

   Accès aux chambres des joueurs interdits à la Fédération

Un nouvel épisode dans le psychodrame qui entoure la sélection depuis la nomination de Marc Brys par le ministère des Sports, contre l’avis de la Fédération camerounaise (Fécafoot) présidée par Samuel Eto’o. L’arrivée du sélectionneur belge avait été qualifiée d’« illégale » par la Fécafoot, au point de voir Samuel Eto’o s’en prendre vivement à Marc Brys la semaine dernière, et de le mettre à pied. Avant un retournement de situation et le maintien de l’entraîneur par le tout-puissant président de la Fédération qui avait même présenté ses excuses.

Mais la situation reste tendue, et le manque d’équipements ne serait pas le seul problème. Les joueurs ont été accueillis par deux staffs différents, un de la fédération, et un du ministère des sports. Et selon des médias locaux, des policiers auraient interdit l’accès aux chambres des joueurs aux membres de la Fécafoot. « L’encadrement de la sélection nationale et le personnel de la Fécafoot ont subi des intimidations de la part des forces de maintien de l’ordre, mobilisées massivement, empêchant ainsi toutes les opérations usuelles d’accueil », a avancé la Fécafoot, tout en assurant avoir été exclue de la préparation de ces matchs amicaux. Malgré l’apparent rapprochement entre Eto’o et Marc Brys, les relations restent très tendues entre ces deux-là.

- Advertisment -