vendredi 21 juin 2024

Système d’avertissement de ceinture de sécurité défectueux: Tesla rappelle plus de 125 000 véhicules

-

Le fabricant automobile américain Tesla aurait été forcé de rappeler plus de 125 000 véhicules datant de 2012 à 2024 aux États-Unis, en raison d’un problème avec le système d’avertissement des ceintures de sécurité. 

«Tesla a identifié que les signaux de rappel de [boucler la] ceinture de sécurité ne sonnaient pas et ne s’affichaient pas», peut-on lire dans un rapport de l’Administration nationale américaine de la sécurité routière (NHTSA) publié vendredi et rapporté par Reuters.

Au total, Tesla devrait ainsi rappeler 125 227 automobiles faisant partie de ses modèles S, X, 3 et Y, vendus chez nos voisins du sud entre 2012 et 2024, qui ne seraient pas conformes aux exigences fédérales, selon le média américain.

En effet, la compagnie aurait réalisé lors d’une expertise professionnelle effectuée en avril dernier que le voyant d’avertissement censé s’allumer et émettre un son si le conducteur du véhicule n’est pas attaché pourrait être défectueux dans certains de ses modèles, ce qui «augmente le risque de blessure en cas de collision», a relevé la NHTSA.

En date du 28 mai, Tesla n’avait cependant été avisé d’aucune «collision, décès ou blessure» qui aurait pu «être lié à cette condition», peut-on lire.

Selon Reuters, une mise à jour du logiciel, qui sera déployée ce mois-ci, devrait permettre de régler le problème alors que le capteur s’appuiera uniquement sur la boucle de la ceinture de sécurité du conducteur pour activer les signaux, et non sur un capteur d’occupation du siège.

Ce n’est cependant pas la première fois que Tesla fait l’objet de rappels: juste en janvier, la compagnie avait dû rappeler 200 000 véhicules de ses modèles S, X et Y en raison d’un dysfonctionnement logiciel qui risquait d’obstruer la visibilité des conducteurs lors de la mise en marche arrière, selon Reuters.

Elle avait également été forcée de rappeler 3878 Cybertrucks en avril après avoir réalisé qu’un coussinet de la pédale d’accélérateur menaçait de se détacher et de se coincer, selon l’agence de presse américaine.

Tesla fait également l’objet d’une enquête depuis le mois dernier pour déterminer si ses nouvelles mesures de protection du pilote automatique sont suffisamment adéquates après une série d’accidents, a conclu Reuters.

- Advertisment -