dimanche 23 juin 2024

La Palme d’or à Sean Baker, passage de générations dans le cinéma américain

-

Passage de génération à Cannes: le créateur de « Star Wars », George Lucas, a reçu un prix d’honneur avant de remettre la Palme d’or à un représentant du nouveau cinéma indépendant américain, Sean Baker, qui a livré un plaidoyer pour le cinéma en salles. *Nous devons lutter pour faire des films qui sortent en salles. Il faut que le monde se rappelle que voir un film sur son téléphone portable ou à la maison, ce n’est pas la manière (correcte) de voir des films », a déclaré Sean Baker en recevant son prix.
« En salles, on partage la tristesse, la peur, le rire », a-t-il ajouté sur une scène du Palais des festivals où venaient de se succéder, en forme de passage de témoin, deux légendes d’Hollywood: Francis Ford Coppola, finalement reparti bredouille avec « Megalopolis », et George Lucas, à qui il était venu remettre sa Palme d’or d’honneur.
Sean Baker, qui succède à Justine Triet et son film « Anatomie d’une chute », est un amoureux des personnages en marge, débordant d’humanité, et tourne souvent avec des acteurs débutants ou amateurs.
Détournant les mythes de « Cendrillon » ou de « Pretty Woman », « Anora » passe des bas-fonds de New York aux villas de luxe des oligarques russes, en suivant la relation entre une jeune stripteaseuse Anora et le fils d’un milliardaire.

- Advertisment -