vendredi 21 juin 2024

L’Égypte va laisser entrer l’aide de l’ONU à Gaza via Israël

-

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’est engagé dans un échange téléphonique avec Joe Biden à «laisser passer l’aide humanitaire» dans Gaza via le point de passage de Kerem Shalom, dans le sud d’Israël, a fait savoir vendredi la Maison-Blanche. 

«Cela va aider à sauver des vies», selon un communiqué.

La Maison-Blanche indique que le président américain s’est de son côté «pleinement engagé» à œuvrer en faveur de la réouverture d’un autre point de passage crucial, celui de Rafah, le seul entre l’Égypte et le territoire palestinien.

Israël, qui mène des opérations militaires à Rafah, a pris le contrôle début mai de ce poste-frontière et le passage d’assistance humanitaire est par conséquent bloqué.

Les dirigeants égyptien et américain ont également évoqué vendredi «de nouvelles initiatives visant à libérer immédiatement les otages tout en instaurant un cessez-le-feu immédiat et durable» à Gaza.

La situation humanitaire dans le territoire palestinien reste alarmante, après plus de sept mois de guerre.

Au moins 35 800 Palestiniens, essentiellement des civils, ont été tués, selon des données du ministère de la Santé du gouvernement de Gaza dirigé par le Hamas.

- Advertisment -