lundi 24 juin 2024

Rabat: Réunion de coordination pour assurer l’approvisionnement des citoyens en bouteilles de gaz butane

-

Le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable a organisé, lundi à Rabat, une réunion consacrée essentiellement à la coordination entre les différents acteurs pour assurer l’approvisionnement des citoyens en bouteilles de gaz butane tout en respectant les tarifs fixés pour leur vente, dans le cadre de la mise en place du programme d’aide sociale directe et la décompensation de la subvention du gaz butane à partir du 20 mai.

Un communiqué du ministère indique que cette réunion, à laquelle ont participé des représentants du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Économie et des Finances, s’est tenue avec des représentants d’entreprises d’importation, d’embouteillage et de distribution de gaz butane, ainsi que des représentants de l’Association professionnelle des dépositaires grossistes du gaz de pétrole liquéfié (GPL) au Maroc.

Cette réunion a été « consacrée essentiellement à la coordination entre les différents acteurs afin d’assurer l’approvisionnement des citoyens en bouteilles de gaz butane, tout en veillant à respecter les prix fixés pour leur vente dans les différentes régions du pays, qui connaîtront une hausse de 2,5 dirhams du prix de la bouteille de gaz de 3 Kg et de 10 dirhams de celle de 12 Kg.

Dans ce contexte, le ministère affirme que ses services extérieurs œuvrent avec les autorités locales et en coordination avec tous les professionnels, à assurer un suivi quotidien de la continuité de la mise à disposition de cette matière vitale au profit de l’ensemble des citoyens et dans les meilleures conditions.

Cette réunion a été également l’occasion de rappeler que la réforme du système de subvention des prix de gaz butane de manière partielle intervient dans le cadre de la mise en place du programme d’aide sociale directe et la réforme progressive du système de compensation à travers la mise en place du programme d’aide sociale directe sur la base du principe d’un ciblage plus efficace des ménages éligibles à l’appui social renforcé par un ensemble de programmes sociaux, notamment la généralisation de la protection sociale, l’aide au logement et l’augmentation des salaires des fonctionnaires et des salariés des secteurs public et privé, note le communiqué.

Aussi, cette réunion a constitué l’occasion de débattre des contraintes auxquelles fait face la chaîne d’approvisionnement du gaz butane, qui représente environ 24% de la consommation nationale totale de produits pétroliers, sachant que la consommation de cette substance a atteint environ 2,8 millions de tonnes en 2023, relève le communiqué, ajoutant qu’il a été convenu de poursuivre les efforts et la coopération entre les acteurs publics et privés pour assurer le développement des activités liées au gaz butane.

- Advertisment -