jeudi 20 juin 2024

CPS de l’UA: le Maroc insiste sur l’accompagnement des pays africains en transition politique

-

Le Maroc a insisté, lundi à Addis-Abeba devant le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), sur l’accompagnement des pays africains en transition politique, à travers l’approche multidimensionnelle Paix, Sécurité et Développement.

L’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 1211ème réunion du CPS qui a pour objectif de faire le point sur les transitions politiques au Burkina Faso, en Guinée, au Mali, au Niger et au Gabon, a mis en avant la pertinence de l’approche multidimensionnelle (Nexus Paix, Sécurité et Développement), comme préconisée dans la Déclaration de Tanger, dans l’accompagnement des pays en transition sur le continent.

D’où, l’importance de développer des projets nexus adaptés à chaque situation pour s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité et l’insécurité, a insisté le diplomate qui conduit la délégation marocaine à cette réunion du CPS.

M. Arrouchi a souligné qu’il est temps d’opérationnaliser la Décision de la Conférence de l’UA qui a adopté la Déclaration de Tanger et de passer à l’étape suivante qui est celle de développer des projets nexus afin d’acter, concrètement, l’accompagnement des pays en transition et donner sens à cette dimension opérationnelle.

Le diplomate a réitéré que le Maroc demeure fermement attaché au principe de la solidarité agissante afin d’accompagner les pays africains dans leur processus de transition politique vers l’ordre constitutionnel, à la nécessité de ne pas laisser ces pays africains frères isolés en période de crise, et ce, dans un esprit solidaire et bienveillant et à l’importance d’un accompagnement sécuritaire, socio-économique et humanitaire qui devrait être apporté à ces pays africains frères afin qu’ils puissent reprendre leur place dans le concert des membres de l’UA le plus tôt possible. Le Maroc reste également attaché à la stabilité au Burkina Faso, Mali, Niger, Guinée et Gabon et continue à exprimer sa confiance indéfectible dans la capacité des autorités nationales et forces vives de ces pays à prendre les mesures susceptibles de renforcer la cohésion nationale et à s’engager dans une voie durable pour la paix et la stabilité, a réaffirmé le diplomate.

En outre, le Maroc souligne l’importance d’œuvrer dans le cadre d’un dialogue serein et inclusif afin de prioriser la stabilité de ses pays, a ajouté M. Arrouchi.

Insistant sur la dimension opérationnelle, en s’inscrivant dans une approche orientée vers l’action, l’Ambassadeur, Représentant Permanent a souligné la nécessité de maintenir des consultations informelles régulières avec ces pays en transition qui revêtent une importance capitale dans le processus de leur accompagnement en vue de rester attentif à leurs attentes et besoins spécifiques ainsi que celles de leurs populations respectives et garder les canaux de communication ouverts, et ce, conformément au Protocole du CPS et ces pertinents communiqués en la matière, notamment le communiqué 1180 du CPS, adopté le 23 octobre 2023.

- Advertisment -