dimanche 26 mai 2024

Afrique du Sud: appel au déploiement de l’armée pour protéger les infrastructures électriques

-

L’intervention des Forces de défense sud-africaines (SANDF) s’avère nécessaire pour lutter contre le pillage et le vandalisme qui affectent les infrastructures électriques dans la province de Gauteng, qui englobe Johannesburg et Pretoria, a indiqué la société publique d’électricité City Power.

«Les mesures de sécurité prises par la compagnie ne peuvent pas égaler le niveau de sophistication des réseaux criminels impliqués dans le vol des câbles et des infrastructures électriques», a déclaré le PDG de City Power, Tshifularo Mashava.

Il a précisé que le vol de câbles et le vandalisme, qui sévissent en particulier dans la ville de Johannesburg, ont connu une escalade sans relâche durant les dernières années, ce qui constitue une menace importante pour la stabilité de l’alimentation électrique.

De même, le responsable a signalé qu’en raison des pannes récurrentes dues à la criminalité, City Power a utilisé l’équivalent d’un an de pièces de rechange en seulement trois mois, ce qui lui a coûté près de 9 millions de dollars (plus de 160 millions de rands) pour l’exercice en cours.

Cet appel intervient quelques jours après qu’un énorme incendie causé par le vol de câbles électriques de deux stations de distribution d’électricité a plongé la ville de Johannesburg dans le noir.

Selon l’Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée (GI-TOC), les infrastructures critiques de l’Afrique du Sud sont menacées par le fléau du pillage et du vol qui a pris des dimensions préoccupantes durant les dernières années.

L’ampleur du problème est reconnue par le gouvernement qui peine à y remédier. Le ministre des Entreprises publiques, Pravin Gordhan, a déclaré récemment au Parlement que 4.633 km de câbles en cuivre ont été pillés entre 2020 et fin octobre 2023.

La compagnie publique d’électricité «Eskom» a, de son côté, fait savoir que le vol de cuivre coûte jusqu’à 380 millions de dollars par an (7 milliards de rands), en plus de 100 millions de dollars (2 milliards de rands) supplémentaires pour remplacer les câbles volés.

Idem pour la compagnie publique de logistique et des chemins de fer «Transnet» qui a signalé que 1121 km de câbles ont été volés en 2023, soit huit fois plus par rapport à 2019.

- Advertisment -