vendredi 24 mai 2024

Mme Tricha: L’OIT et l’OFPPT décidés à étendre leur collaboration aux domaines des soins

-

L’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) sont décidés à étendre leur collaboration aux domaines des soins et des services à la personne et à la commune, a affirmé, mercredi à Tamesna, la directrice générale de l’OFPPT, Loubna Tricha.

« Avec l’OIT, nous sommes convenus de poursuivre nos interactions et d’explorer ensemble de nouvelles pistes de collaboration, notamment autour de thématiques d’intérêt commun telles que les métiers du soin et des services à la personne et à la commune », a souligné Mme Tricha dans une déclaration à la presse, à l’occasion d’une visite effectuée par le directeur général de l’OIT, Gilbert Houngbo, à la Cité des Métiers et des Compétences (CMC) de Tamesna.

La DG de l’OFPPT a relevé, dans ce sens, que l’OIT demeure un acteur clé de l’écosystème emploi/formation sur la scène internationale, réitérant l’engagement de l’OFPPT pour l’accompagnement des projets stratégiques menés au Maroc, en faveur du développement des compétences et de la promotion de l’employabilité des jeunes, y compris les projets entrepris avec l’OIT.

De son côté, M. Houngbo s’est félicité de sa visite à la CMC de Tamesna, soulignant qu’il est crucial de développer les métiers et les compétences à différents niveaux pour endiguer la problématique de l’emploi des jeunes, surtout dans un monde en évolution où l’intelligence artificielle commence à prendre le dessus.

Lors de cette visite, le DG de l’OIT, accompagné d’une délégation, a pu s’informer des efforts déployés par le Maroc pour le développement de la formation professionnelle, notamment le chantier ambitieux de mise en place d’une nouvelle génération d’Etablissements de formation, colonne vertébrale de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle.

La délégation de l’OIT a visité à cette occasion les différents espaces de la CMC Tamesna, aussi bien les structures communes, la chaine d’innovation et les ateliers de formation. Cette Cité offre une formation diversifiée ouverte sur 79 filières avec une capacité d’accueil de 4.560 places pédagogiques.

Pour rappel, l’OFPPT a contribué à de nombreux projets initiés dans le cadre de la coopération avec son partenaire historique l’OIT, notamment le projet THAMM (2019-2022) dont l’objectif est la préparation, la mise en place et/ou l’amélioration de schémas de mobilité régulière et du cadre juridique relatif à la migration et la mobilité régulière ayant abouti, dans cette phase pilote, au recrutement de près 50 lauréats OFPPT, dont 43 sont en formation pré-départ pour l’Allemagne, et 50 autres en Belgique.

L’OFPPT contribuera également à la seconde phase du projet THAMM, pour la période 2024-2028, visant à compléter les programmes de mobilité bilatéraux mis en œuvre entre les pays d’Afrique du Nord et les États membres de l’Union européenne (UE).

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail a également participé au projet STED-AMT (Skills for Trade and Economic Diversification), une initiative régionale lancée par l’OIT et financée par l’Agence Coréenne KOICA, dans des pays du Maghreb, dont le Maroc, qui a permis l’analyse sectorielle de deux branches, à savoir l’IT Offshoring (ITO) et la Biscuiterie, Chocolaterie et Confiserie (BCC).

Ainsi, 15 collaborateurs de l’OFPPT ont bénéficié d’une formation sur l’approche STED, qui fournit une orientation stratégique à l’intégration du développement des compétences dans les politiques sectorielles.Un autre projet a été développé avec le BIT, entre 2012 et 2016, portant sur « les Jeunes au Travail », qui s’est matérialisé par la signature en 2014 d’une lettre d’intention entre l’OFPPT et le BIT pour la sensibilisation des jeunes à l’esprit entrepreneurial et d’initiative dans les établissements de formation professionnelle.

Il a également permis la formation et la certification de formateurs et responsables des guichets d’appui à l’entrepreneuriat OFPPT à l’entrepreneuriat et l’éducation financière.

Par ailleurs, le Programme CLE « Formation à l’entrepreneuriat » a été initié en 2008 avec un financement de l’agence canadienne de développement international (ACDI), ayant permis la formation 66.729 stagiaires, en plus de la formation 606 formateurs.

- Advertisment -