mardi 28 mai 2024

Dallas: Les opportunités d’investissement au Maroc mises en avant lors d’une table ronde

-

Les opportunités d’investissement au Maroc et la solidité du partenariat stratégique entre le Royaume et les Etats-Unis ont été mises en avant lors d’une table ronde organisée lundi dans la ville d’Arlington, au Texas (Sud), en marge du Sommet des affaires USA-Afrique, qui se tient du 6 au 9 mai à Dallas.

Intervenant à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Youssef Amrani a d’emblée souligné l’étendue et la profondeur de la relation d’exception liant le Royaume et les États-Unis, en relevant que les opportunités continuellement grandissantes que revêt l’accord de libre-échange entre les deux pays, dans un contexte où la volonté requise pour aller de l’avant et l’engagement accru pour élargir les perspectives de la relation « sont au cœur des démarches et des visions conjointes partagées par nos deux pays ».

« Grâce aux politiques prônées conformément aux Hautes orientations Royales, le Maroc est à la fois un partenaire de choix, un interlocuteur crédible et un acteur de confiance qui, au-delà de son climat économique propice aux investissements, bénéficie d’une capacité très particulière à opérer de façon transversale dans le cadre éminemment stratégique de ses relations avec les Etats-Unis », a noté le diplomate.

Une capacité acquise qui jonche, a-t-rappelé, « une alliance de plus de 247 ans enrichie depuis par une série de percées politiques, diplomatiques, économiques et sécuritaires qui fondent le dynamisme de ce partenariat inclusif, efficient et continuellement tourné vers plus de progrès partagés », a affirmé l’ambassadeur.

Pour M. Amrani, cette dynamique est appelée à se poursuivre et à se renforcer au moment où « l’Afrique s’impose progressivement comme un nouveau moteur de la croissance mondiale et se rapproche d’une zone de libre-échange continentale ».

« Cela est de nature à traduire de nouvelles perspectives dans le rôle pivot du Royaume, donnant des résonances nouvelles au trait d’union qu’il a toujours constitué pour rapprocher, dans une démarche concertée et responsable, les profondeurs africaines de sa façade atlantique », a poursuivi le diplomate.

Et de conclure que « l’initiative de Sa Majesté le Roi pour l’Atlantique est la représentation la plus éloquente de cet engagement sans failles par lequel le Royaume aspire à promouvoir des espaces de prospérité partagée où la collaboration efficiente et la solidarité sincère assurent plus de développement inclusif et de sécurité pour tous ».

De son côté, le directeur général de l’Agence marocaine de développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), Ali Seddiki, a affirmé, lors de cette rencontre, tenue au sein de l’emblématique stade des Dallas Cowboys, que l’agence offre aujourd’hui des opportunités d’investissement dans des secteurs de pointe tels que la mobilité électrique, l’aéronautique et les énergies renouvelables et décarbonées.

Pour sa part, le maire d’Arlington, Jim Ross, a souligné le fort potentiel de cette ville du Texas. « En tant que l’une des grandes villes les plus diversifiées d’Amérique, Arlington a tant de culture et d’opportunités à offrir à ceux qui cherchent à y vivre et à y travailler », a-t-il dit.

« Notre ville attire des entreprises de toutes tailles, non seulement en raison de sa main-d’œuvre hautement qualifiée et de son emplacement idéal, mais aussi parce que nous comprenons la valeur des partenariats et de l’innovation », a ajouté le maire d’Arlington. « Nous rêvons en grand ici à Arlington et nous nous réjouissons d’une relation longue et fructueuse avec nos partenaires marocains », a-t-il insisté.

Cette table ronde a été l’occasion de souligner les grandes opportunités d’investissement au Maroc et d’interagir avec un parterre d’opérateurs texans de premier plan, représentant un très large éventail des secteurs les plus stratégiques pour la relation Maroc-USA, de l’aéronautique à l’agroalimentaire en passant par l’énergie et les nouvelles technologies.

Grâce à l’accord de libre-échange (ALE) entre Rabat et Washington, qui va bientôt marquer son 20è anniversaire, les États-Unis sont aujourd’hui le 3è partenaire commercial du Maroc. Le Royaume étant pour sa part le 4è partenaire commercial des États-Unis en Afrique.

L’année dernière, les investissements américains ont représenté plus de 30% du total des investissements directs étrangers au Maroc, plaçant les États-Unis au premier rang des investisseurs.

Le commerce bilatéral a également considérablement augmenté pour atteindre 5 milliards en 2023, contre 925 millions en 2005, l’année précédant l’ALE.

Les exportations américaines vers le Maroc ont augmenté en valeur de 70%, passant de 480 millions de dollars en 2005 à 3,4 milliards de dollars en 2023, tandis que les exportations marocaines vers les États-Unis ont triplé en valeur pour atteindre 1,6 milliard de dollars en 2023 contre 445 millions de dollars en 2005.

Initié par le Corporate Council on Africa (CCA) sous le thème “USA-Afrique: un partenariat pour un succès durable”, le Sommet des affaires USA-Afrique réunira jusqu’au 9 mai plus de 1.500 participants dont des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, des opérateurs économiques des secteurs public et privé américains et africains, outre des investisseurs institutionnels et internationaux avec pour objectif de promouvoir des partenariats commerciaux durables entre les États-Unis et l’Afrique.

Le Maroc est représenté à ce sommet par une délégation de haut niveau conduite par le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli. Le sommet marque le coup d’envoi d’un roadshow visant à promouvoir la destination Maroc auprès des opérateurs du marché américain. Organisé par l’AMDIE en partenariat avec l’ambassade du Maroc aux Etats-Unis et l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, ce roadshow international fera escale à Dallas, Austin, San Francisco et Seattle.

- Advertisment -