lundi 27 mai 2024

Enquête de l’IRES : Amélioration significative de la confiance des citoyens envers les institutions de sécurité

-

L’Institut Royal des Études Stratégiques (IRES) a organisé, le jeudi 2 Mai 2024  à Rabat, un séminaire  présentant les principales conclusions de la 3ème édition de l’Enquête Nationale sur le Lien Social, volets « Sécurité et Médias », réalisée en 2023.

Le séminaire, dont le programme d’études s’est focalisé sur le thème  « Lien Social au Maroc: Quel rôle pour l’État et l’ensemble des acteurs sociaux », a connu la participation des représentants de l’IRES, des ministères de l’Intérieur, des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger et de la Justice, de l’État-Major des FAR, de la Gendarmerie Royale, de la DGSN, du Conseil National de la Presse, du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) et de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA).

Dans son intervention, Mohammed Tawfik Mouline, Directeur de l’IRES, a souligné l’enrichissement thématique de l’enquête, notamment avec les  nouveaux thèmes « Sentiment de Sécurité » et « Les Médias et le Monde Virtuel ».

Ainsi, concernant le thème « sentiment de sécurité », l’enquête a noté une amélioration significative de la confiance des citoyens envers les institutions de sécurité, passant de 77% en 2016 à 85% en 2023, sachant que la question de sécurité demeure, actuellement, pour le citoyen un acquis et non pas une préoccupation.

Pour ce qui est du thème « les médias et le monde virtuel », l’enquête a révélé que les médias classiques (radio, télévision et journaux) ont cédé leur place à la presse électronique et aux réseaux sociaux, ayant un impact affirmé sur le lien social au Maroc, en précisant que 76% de l’échantillon interrogé en 2023, utilise l’internet contre 36% en 2016, et ce en dépit du danger incarné par le monde virtuel sur le lien social (71%), sur la contribution à la propagation des Fake news (85%) et leurs effets néfastes sur la santé physique et mentale des enfants (89%).

- Advertisment -