mardi 21 mai 2024

Espagne : interception de 18 migrants clandestins algériens, deux passeurs devant la justice

-

Les services de secours espagnols ont annoncé l’interception, samedi soir, de 18 migrants clandestins algériens sur les côtes de Carthagène à bord d’une embarcation pneumatique.

Un appel téléphonique reçu par le centre de coordination des urgences a signalé l’existence d’une embarcation à la dérive au large de Carthagène avec 18 personnes à bord, toutes de nationalité algérienne.

Ainsi, un navire des services maritimes a secouru l’embarcation et l’a remorquée jusqu’au port de la ville espagnole, selon les mêmes sources, précisant que l’embarcation pneumatique provenait d’Algérie et transportait deux mineurs âgés d’environ 16 ans, ainsi que 16 adultes.

En relation avec le même sujet, deux passeurs algériens seront présentés, la semaine prochaine, devant la justice espagnole accusés de transporter des migrants clandestins algériens vers les côtes espagnoles.

Le trafic de migrants vers l’Espagne en provenance de l’Algérie est devenu une véritable « industrie » qui génère des millions d’euros, selon des médias locaux.

Plusieurs responsables et partis politiques, notamment dans les communautés autonomes des Iles Baléares, de Murcie et d’Almeria, expriment leur inquiétude face à la hausse notable de migrants irréguliers en provenance de l’Algérie.

Récemment, le procureur supérieur des îles Baléares, Julio Cano, a souligné que sa priorité était de lutter contre les réseaux de criminalité organisée et de trafic d’êtres humains en provenance de l’Algérie, qui constituent le premier problème de l’archipel.

Sur la base du décompte des autorités locales espagnoles, 73% des migrants irréguliers arrivés sur les côtes espagnoles sont des Algériens.

- Advertisment -