mardi 28 mai 2024

Banjul: le Président gambien salue les efforts de SM le Roi en faveur du peuple palestinien

-

Le Président de la République gambienne, M. Adama Barrow, nouveau Président du Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), a salué, samedi à Banjul, les efforts consentis par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comite Al-Qods, pour atténuer les souffrances du peuple palestinien et parvenir à l’instauration d’une paix juste et durable dans la région du Moyen Orient.

Le chef de l’Etat gambien s’exprimait lors de la séance d’ouverture des travaux de la 15ème session de la Conférence islamique au sommet, tenue a Banjul, sous le thème « Promouvoir l’unité et la solidarité à travers le dialogue pour le développement durable », en présence de chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’OCI.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI est représenté à ce Sommet par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

La délégation marocaine à ce Sommet comprend le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, accompagné de l’ambassadeur du Maroc en Arabie Saoudite, Représentant permanent du Royaume auprès de l’OCI, Mustapha Mansouri, de l’ambassadeur, directeur général de l’Agence Marocaine de la Coopération internationale, Mohamed Methqal, du chargé d’affaires de l’Ambassade du Maroc en Gambie, Ahmed Belhaj, et de plusieurs responsables du ministère.La cérémonie d’ouverture de ce Sommet, présidée par Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, ministre saoudien des Affaires étrangères, représentant le Serviteur des Lieux Saints de l’Islam, le Roi Salmane Ibn Abdelaziz Al-Saoud, Souverain d’Arabie Saoudite, a eu lieu en présence du secrétaire général de l’OCI, Hissein Brahim Taha, ainsi que de chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres.

Le 15è sommet de l’OCI discutera de questions d’ordre politique intéressant le monde islamique, en tête desquelles figure la question palestinienne.Les dirigeants des États membres se pencheront aussi sur des sujets à caractère économique, humanitaire, social et culturel, dont des questions relatives à la jeunesse, à la femme, à la famille, à la science, aux technologies, aux médias et aux communautés musulmanes.

L’accent sera également mis sur des thématiques liées au rejet des discours de la haine et de l’islamophobie, à la promotion du dialogue, ainsi que sur des questions liées au changement climatique et à la sécurité alimentaire.

Cette 15è session sera sanctionnée par la Déclaration finale comprenant les positions de l’Organisation sur les questions présentées au Sommet, ainsi que par une résolution sur la Palestine et Al-Qods Acharif.

- Advertisment -