mardi 28 mai 2024

Revue de presse de ce samedi 4 mai 2024

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 4 mai 2024:

Le Matin

De nouvelles décisions arbitrales du Conseil national des droits de l’Homme viennent de tomber. Elles concernent 108 victimes des violations passées des droits de l’Homme ou leurs ayants droit. Ceux-ci toucheront des indemnités dont le montant globale frôle les 11,5 millions de DH. La remise de ces décisions aux bénéficiaires entre dans le cadre des efforts de l’Institution présidée par Amina Bouayach visant à parachever la mise en œuvre des recommandations de l’Instance équité et réconciliation.

Le secteur de la santé sera de nouveau para- lysé au cours de la semaine prochaine. Une nouvelle grève de 48 heures est annoncée mardi et mercredi prochains dans les établissements de santé publique, à l’exception des urgences et des services de réanimation et des soins intensifs. Cette grève, organisée à l’appel de la Coordination nationale du secteur de la santé et qui comprend huit syndicats, à savoir la Fédération nationale de la santé affiliée à l’UMT, le Syndicat indépendant des infirmiers, le Syndicat national de la santé, affilié à la CDT, le Syndicat national de la santé publique, affilié à la FDT, le Syndicat indépendant des médecins du secteur public, l’UNTM, l’UGTM et l’ODT, vise à dénoncer le retard accusé par le gouvernement dans la mise en œuvre des dispositions des deux accords signés les 29 décembre 2023 et 26 janvier 2024.

La réforme du système éducatif national est un chantier stratégique qui requiert la mobilisation et l’implication de l’ensemble des acteurs concernés, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa. S’exprimant lors de la 132è session du Forum Diplomatique organisée à l’initiative de la Fondation diplomatique, Benmoussa a indiqué que la Feuille de route de la réforme du système éducatif national pour la période 2022-2026 s’inscrit dans la continuité du processus de réforme du système éducatif et dans le cadre de la vision stratégique de la réforme 2015-2030 ayant pour objectif une école de l’équité, de la qualité et de la promotion.

Libération

Le président de l’Autorité Nationale de Régulation de l’Électricité (ANRE), Abdellatif Bardach, a plaidé en faveur de la mise en place d’un réseau « robuste » d’interconnexion électrique transfrontalier en Afrique au service du développement durable du continent. Intervenant lors d’un atelier régional de haut niveau organisé par l’ANRE, Bardach a affirmé que les efforts conjugués des régulateurs africains permettraient d’exploiter les complémentarités des pays, en mariant notamment les atouts du Maroc et de la République Démocratique du Congo (RDC) en énergie renouvelable avec les potentiels gaziers mauritaniens et sénégalais et les besoins croissants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

- Advertisment -