lundi 20 mai 2024

Aïd al-Adha 1445: 3 millions de têtes d’ovins et de caprins préparées pour l’abattage

-

Les ovins et les caprins préparés pour l’abattage à l’occasion d’Aïd al-Adha 1445/2024 atteignent 3 millions de têtes, identifiées à partir du 08 mars dernier, a indiqué, lundi à Chambre des représentants, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.

En réponse à deux questions orales qui portaient sur le même sujet à savoir l’offre en cheptel destiné à l’abattage pour Aïd al-Adha, M. Sadiki a fait état du lancement, depuis novembre 2023, d’un programme de préparation pour l’Aïd al-Adha comprenant plusieurs mesures, dont une évaluation précise des prévisions d’offre et de demande en têtes destinées à l’abattage et ce, en coordination avec les professionnels, ainsi que l’enregistrement de 214.000 unités d’élevage et d’engraissement des ovins et des caprins destinées à l’Aïd.

Au volet sanitaire, le ministre a souligné que l’état de santé actuel du cheptel est bon et que plusieurs mesures ont été prises concernant la surveillance sanitaire et la protection du cheptel contre les maladies infectieuses, le contrôle des aliments pour animaux, des médicaments vétérinaires utilisés et de l’eau destinée à l’abreuvement, ainsi que du transport de la fiente de volailles via l’instauration d’une autorisation préalable et la délivrance d’un laisser-passer.

Et de poursuivre que les mesures prises dans le cadre des préparatifs pour l’Aïd al-Adha portent sur la création et l’aménagement de 34 marchés temporaires pour renforcer les marchés existants, l’autorisation temporaire et exceptionnelle des importations pour augmenter l’offre en têtes de bétail destinées à l’Aïd al-Adha et contribuer à la préservation du cheptel national, ainsi que la réduction des coûts d’importation et la stabilisation des prix.

M. Sadiki a également rappelé les mesures relatives aux importations, telles que l’octroi d’une subvention à l’importation des ovins destinés à l’abattage d’un montant de 500 dirhams par tête, à compter du 15 mars 2024 jusqu’au 15 juin 2024, en plus de l’exonération du droit d’importation et de la taxe sur la valeur ajoutée à l’importation applicables aux ovins.

- Advertisment -