dimanche 26 mai 2024

Sahara marocain : la première vice-présidente de la Chambre des députés tchèque réaffirme la position de son pays en faveur du plan d’autonomie

-

La première vice-présidente de la Chambre des députés (Chambre basse du parlement) de la République tchèque, Vera Kovarova, a réaffirmé, mardi à Rabat, la position de son pays en faveur du plan marocain d’autonomie en tant que solution au différend artificiel autour du Sahara marocain.

Cette réaffirmation est intervenue lors des entretiens qu’elle a eue avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, indique la première Chambre dans un communiqué.

Mme Kovarova, qui effectue une visite au Royaume à la tête d’une importante délégation parlementaire, a salué à cette occasion les réformes entreprises par le Royaume sous le sage leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notant que le Maroc constitue « un partenaire clé de la République tchèque en Afrique et un modèle à suivre dans de nombreux domaines ».

Pour sa part, M. Talbi Alami a salué l’excellence des relations historiques reliant les deux pays amis, ainsi que la coopération entre leurs institutions législatives respectives grâce à l’échange de visites des délégations parlementaires, et dans le cadre du projet de jumelage institutionnel entre la Chambre des représentants marocaine et nombre de parlements de pays européens.

Au cours de ces échanges, qui se sont déroulés en présence du président du groupe d’amitié parlementaire Maroc-République tchèque, El Hussein Ben Tayeb, et de l’ambassadeur de la République tchèque au Maroc, Ladislav Škeřík, les deux parties ont examiné les différents aspects de la coopération parlementaire bilatérale et les défis communs dans le domaine de la gestion de la pénurie d’eau, du changement climatique, des énergies propres, de l’agriculture, de l’éducation, de l’intelligence artificielle, de l’industrie, ainsi que d’autres sujets d’intérêt commun.

Cette entrevue a, par ailleurs, été l’occasion pour Mme Kovarova de renouveler son invitation à M. Rachid Talbi Alami à entreprendre une visite de travail en République tchèque pour consolider davantage la coopération parlementaire entre les deux pays.

- Advertisment -