lundi 20 mai 2024

Le Chef du gouvernement reçoit le directeur général de la FAO

-

Le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch a reçu, jeudi 18 avril 2024 à Rabat, M. Qu Dongyu, Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), qui effectue une visite au Maroc dans le cadre de la tenue, du 18 au 20 avril à Rabat, de la 33ème conférence régionale de la FAO pour l’Afrique.

Selon un communiqué dont une copie nous est parvenue à lareleve.ma, le Chef du gouvernement a rappelé à cette occasion l’intérêt particulier que le Maroc accorde, sous la conduite éclairée de SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, au secteur de l’agriculture et au monde rural, en vue de réaliser un développement intégré et de créer de la valeur ajoutée, à travers les stratégies successives basées sur la restructuration de l’agriculture, l’amélioration de la productivité, le placement de l’investissement au cœur de l’équation agricole, ainsi que sur la promotion du capital humain.

De son côté, le Directeur général de la FAO a salué l’expérience marocaine en matière d’agriculture et d’industrie de la transformation alimentaire, considérant que les stratégies adoptées par le Maroc au cours des vingt dernières années sous la conduite éclairée de SM Le Roi, peuvent constituer un exemple à suivre pour les différents pays africains. Il a assuré que la FAO entend développer son partenariat avec le Royaume du Maroc de manière profitable aux autres pays africains.

Les deux parties ont, en outre, passé en revue les mécanismes de renforcement du partenariat stratégique permanent entre le Maroc et la FAO, qui gère dans le Royaume un portefeuille estimé à quelque 22 millions de dollars dans les domaines notamment de la permaculture et du développement rural, ainsi qu’en matière d’interventions urgentes.

Les deux parties se sont également félicités de l’accompagnement technique offert par la FAO, et qui a évolué de manière notable, à travers la mise en œuvre sur le terrain de projets répondant à des besoins ponctuels, vers un partenariat stratégique basé sur une approche de programmation.

Ces entretiens ont été l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de la ‎conférence régionale de la FAO pour l’Afrique, ‎ pour laquelle le gouvernement a mobilisé toutes les conditions de ‎réussite, afin d’en faire une opportunité d’échange de bonnes pratiques, de ‎prospection de partenariats et d’examen de solutions innovantes autour des ‎systèmes d’agriculture et d’alimentation.

- Advertisment -