lundi 27 mai 2024

Acné, eczéma, rosacée… Comment lutter contre les problèmes de peau sur le visage ?

-

Inconfortables, sources de complexes ou douloureux, les problèmes de peau sont susceptibles d’affecter l’apparence physique et le bien-être émotionnel des personnes qui souffrent d’acné, d’eczéma ou encore de rosacée.

Il y a deux façons de lutter efficacement contre les problèmes de peau : la routine beauté et les soins que vous appliquez sur le visage, ainsi que les bonnes habitudes que vous adoptez jour après jour.

   Une définition s’impose

Avant d’aller plus loin, il est indispensable de redéfinir ce qu’est un problème cutané. Pour résumer brièvement, il s’agit d’une altération de l’état normal de la peau qui se manifeste par des rougeurs, une dilatation des pores, des éruptions cutanées sous forme de comédons ou encore par une sensation d’irritation particulièrement inconfortable.

Parmi ces affections, l’acné se caractérise par une peau grasse sur le front, le nez et les joues ainsi que des boutons. La rosacée quant à elle est reconnaissable par les rougeurs qui surgissent sur les joues, avec une dilatation des vaisseaux sanguins et parfois même des bouffées de chaleur. Enfin, l’eczéma peut être identifié par des plaques sèches rouges et des démangeaisons.

De nombreux facteurs peuvent expliquer ces problèmes de peau. Les déséquilibres hormonaux, les modes de vie, des antécédents médicaux ou des produits non adaptés font partie des raisons les plus courantes. Selon la gravité, des spécialistes recommandent des traitements médicaux. Néanmoins, certaines astuces faciles à appliquer aident à soulager les symptômes pour retrouver confort et confiance en soi.

   La routine beauté : comment mieux prendre soin de votre peau

   Le maquillage et le démaquillage

Les problèmes de peau comme l’acné, l’eczéma ou encore la rosacée n’empêchent pas de se faire plaisir en se maquillant, que ce soit tous les jours ou de temps à autre. L’essentiel est de sélectionner des cosmétiques hypoallergéniques, dénués de substances irritantes et de parfums, testés dermatologiquement. Cette formulation douce écarte le risque de réactions sur la peau et apporte du confort.

Enfin, rappelons que l’étape du démaquillage est obligatoire ! Et, n’oubliez pas que le démaquillage doit toujours être suivi d’un nettoyage pour achever cette routine de soin journalière.

   Routine nettoyage : le savon au lait de chèvre

Il est recommandé par les experts de se laver le visage deux fois par jour, le matin et le soir avant d’appliquer les premiers produits de beauté. Au-delà, un nettoyage trop excessif risque d’aggraver les problèmes de peau et d’augmenter les irritations. Ce double nettoyage quotidien permet aux peaux à tendance acnéique de se délester des cellules mortes pour activer le renouvellement, tout en équilibrant la production de sébum. Ces multiples actions sont stimulées au moyen de mouvements circulaires délicats sur l’ensemble du visage.

Meilleure alternative aux formules synthétisées, le savon au lait de chèvre est devenu un produit phare dans la salle de bain. Il nettoie et hydrate la peau naturellement avec un effet masque. L’acide lactique présent agit comme un exfoliant doux qui aide à lutter contre les problèmes d’acné sans décaper l’épiderme. En plus de laver en profondeur grâce à sa texture crémeuse, le savon au lait de chèvre a aussi une action antibactérienne pour purifier les cellules de la peau. Pour maximiser ces vertus, choisissez exclusivement un produit conçu avec des ingrédients 100 % naturels !

   Privilégiez les soins adaptés

Avant l’étape du maquillage ou avant d’aller se coucher après un dernier passage à la salle de bain le soir, il convient de nourrir la peau en fonction de ses besoins.

Les personnes qui ont une peau sujette à la rosacée ont, par exemple, tout intérêt à acheter des soins ciblés qui auront pour mission d’apaiser la peau. Pour réduire les rougeurs qui apparaissent sur les joues et le nez, les produits les plus simples sont les plus efficaces : une crème hydratante pour peaux sensibles, avec le minimum d’ingrédients. Sans oublier d’appliquer une haute protection solaire en journée, avec un indice 30 au moins comme le préconisent de nombreux médecins.

Pour prendre soin des peaux acnéiques, le mieux est de favoriser les soins anti-imperfections qui vont en même temps matifier le teint et agir sur l’aspect des boutons, des pores et des points noirs. Un moyen simple d’assainir la peau et de réduire les comédons, ces lésions cutanées à l’origine des points noirs et des boutons blancs.

Enfin, pour les peaux qui souffrent d’eczéma, l’hydratation est de rigueur. Essayez les soins pour peaux atopiques sous forme de gel qui vont nourrir intensément sans laisser une impression grasse sur la peau.

   Les habitudes au quotidien

   Le rôle de l’hydratation

C’est un conseil qu’il est bon de rappeler, l’hydratation est primordiale pour avoir une belle peau et atténuer les imperfections ou le feu de l’irritation. Boire au moins deux litres d’eau par jour (sans compter le café et le thé) améliore considérablement l’aspect et la texture de la peau.

Cette hydratation en interne réduit la sécheresse cutanée. Il ne s’agit pas d’un remède miracle, mais d’une bonne habitude à adopter pour lutter durablement contre les problèmes de peau.

   L’apport de l’alimentation

En complément d’une consommation suffisante d’eau la journée, une alimentation saine et équilibrée joue aussi un rôle essentiel. En cas de rosacée, il est par exemple suggéré de limiter la consommation d’épices, de tomates (qui sont riches en histamine, à l’origine de certaines inflammations) ou encore la caféine.

Une alimentation trop riche en gras ou en sucre peut entrainer un teint terne ou aggraver l’apparition de boutons. Boire peu ou pas d’alcool et privilégier des repas sains à base d’ingrédients fortifiés en vitamines et minéraux sont deux routines à instaurer pour profiter d’effets positifs dans le temps.

   La nécessité d’avoir un bon sommeil

À l’origine du bien-être ou au contraire de nombreuses problématiques, la question du sommeil intervient aussi dans la lutte contre les problèmes cutanés. Un manque de sommeil se voit instantanément sur la peau : elle apparaît plus terne, les cernes autour des yeux sont marqués (d’autant plus si vous ne buvez pas assez) et elle paraît plus relâchée, car la production de collagène n’a pas pu aboutir. À ce propos, pour relancer la production de collagène naturellement, vous pourriez manger davantage d’aliments contenant de la vitamine C (orange, citron, kiwi, pêche ou fraise…). Globalement, un bon sommeil aide l’ensemble du corps à se régénérer, y compris la peau du visage !

   L’impact du stress

Les maladies inflammatoires de la peau proviennent également du stress et de la surproduction de cortisol, l’hormone du stress. Cette dernière a la fâcheuse tendance à augmenter la sécrétion de sébum, ce qui a forcément des conséquences sur la peau grasse et l’apparition de boutons. Toutefois, comme nous sommes tous différents, le stress peut au contraire avoir un effet asséchant et irritant chez d’autres personnes.

Le stress chronique et les périodes anxiogènes intensifient ce que l’on appelle le stress oxydatif. Cette activité naturelle, mais néfaste pour la santé, occasionne un vieillissement prématuré des cellules cutanées. La peau manque d’élasticité, les ridules apparaissent et les médiateurs inflammatoires sont libérés dans les tissus. Ce stress oxydatif peut aussi être provoqué par les radicaux libres, présents dans des produits que nous consommons, dans le tabac, la pollution atmosphérique… D’où la nécessité de sélectionner avec soin ce que vous mettez dans vos assiettes en limitant les produits ultratransformés, en donnant la priorité à des aliments enrichis en anti-oxydants et en acides gras oméga-3

- Advertisment -