lundi 20 mai 2024

Lutte contre le terrorisme: M. Laftit rappelle la stratégie globale du Royaume du Maroc

-

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a reçu, lundi à Rabat, la ministre fédérale belge de l’Intérieur, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique, Annelies Jan Louisa Verlinden, accompagnée de la Secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Nicole De Moor.

A cette occasion, les deux ministres ont passé en revue plusieurs questions d’intérêt commun et examiné les moyens de renforcer davantage la dynamique partenariale qui structure la coopération entre les deux parties, notamment dans ses composantes sécuritaires et migratoires, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Dans ce sens, les deux ministres ont partagé leur analyse convergente sur les enjeux multiformes régionaux et internationaux et ont convenu de renforcer les canaux d’échange d’expertises et des informations utiles pour mieux anticiper les menaces plurielles et défis communs induits par les activités criminelles des groupes terroristes et des réseaux qui s’activent dans différentes formes de trafics transfrontaliers, ajoute la même source.

Dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, M. Laftit a rappelé la stratégie globale du Royaume du Maroc qui concilie de manière indissociable la lutte opérationnelle et l’échange de renseignements avec la démarche préventive, notamment contre la radicalisation, ainsi que les aspects de réinsertion.Dans le domaine migratoire, il a souligné l’approche holistique et humaniste du Maroc en matière de gouvernance migratoire qui place le migrant au centre des actions des autorités publiques, et ce conformément aux Hautes Orientations Royales.

M. Laftit a également rappelé la solidarité agissante du Maroc et les efforts d’envergure déployés en matière de contrôle frontalier et de lutte contre toutes les formes de criminalité transfrontalière qui dénotent la contribution majeure du Royaume en termes de sécurité régionale.

Par ailleurs, les deux ministres ont mis l’accent sur le rôle du Groupe Migratoire Mixte Permanent (GMMP) mis en place par les deux parties qui permettra d’initier des avancées qualitatives et coordonnées, conciliant toutes les synergies et logiques sectorielles autour d’une approche globale et équilibrée de la gestion migratoire.

Les discussions ont, en outre, mis en exergue le rôle positif de la communauté marocaine établie en Belgique qui constitue un vecteur de rapprochement humain et civilisationnel entre les deux pays, conclut le communiqué.

- Advertisment -