mercredi 22 mai 2024

Quels sont les bienfaits des amandes ?

-

Calorique et pas exemptes de reproches sur leur impact environnemental, les amandes restent une source importante et peu sucrée de protéines végétales

Les amandes font partie des fruits oléagineux qui regroupent entre autres, les noix, les pistaches ou les noisettes par exemple. Grâce à leur apport en calcium, magnésium, protéines végétales ou fibres, elles constituent, par conséquent, un véritable « aliment santé ».

   Les points forts des amandes

Les amandes apportent des protéines végétales (22 %), très peu de sucres (4 %), des fibres végétales bonnes pour le transit (12,5 %), mais aussi de nombreux minéraux et oligo-éléments (calcium, magnésium, phosphore, potassium). Vous l’aurez compris, elles sont très intéressantes d’un point de vue nutritionnel.

Pour toutes ces raisons, la diététicienne conseille d’en manger le matin pour compléter le petit-déjeuner, ou si on a faim (ce qui est différent de l’envie de manger), en collation durant l’après-midi. « Cela cale une petite faim, c’est toujours mieux d’en manger une poignée plutôt que des biscuits ».

Et si l’on a très faim, on peut accompagner sa poignée d’amandes d’un fruit, comme une pomme ou une mandarine par exemple. Mais dans l’ordre, d’abord ses amandes puis le fruit, de façon à moins faire augmenter la glycémie liée au sucre du fruit, précise Véronique Yvars-Beck.

   Un aliment très calorique

Malgré toutes ces qualités, nos bonnes graines pèchent un peu sur leur apport énergétique, avec presque 600 kcal pour 100 grammes. (Ce qui peut être l’équivalent d’un repas). Et ce n’est pas tout. Les amandes contiennent aussi 51 % de matières grasses. Mais la nutritionniste rassure, elles ne contiennent que très peu de gras saturé considéré comme des mauvaises graisses.

« Le gras alimentaire est stocké dans notre tissu adipeux en présence d’insuline. Or les amandes ont un index glycémique bas (IG = 15), ce qui ne fait pas augmenter l’insuline », explique la professionnelle. L’erreur serait surtout d’associer les amandes avec un aliment sucré, du pain blanc ou tout autre aliment à IG élevé.

En alimentation, « tout est une question de quantité ! », rappelle la nutritionniste. Selon elle, on sera « raisonnable » avec l’équivalent d’une dizaine d’amandes par jour, pas plus !

   Impact écologique des amandes

Coté bilan carbone, il semblerait que les oléagineux soient un bon choix car ils n’émettent pas beaucoup de CO2 au moment de la culture. D’après une étude relayée par You matter world, le score des amandes s’élèverait à 1,92 kg CO2eq/kg, (émissions nettes par kg de produit brut).

- Advertisment -