lundi 20 mai 2024

Une éclipse totale traverse l’Amérique

-

Des millions de personnes se sont réunies lundi pour admirer une rare éclipse totale traverser le nord du continent américain, du Mexique au Canada en passant par les États-Unis, un événement céleste spectaculaire plongeant temporairement le jour dans l’obscurité.

Ville après ville, les cris de foules émerveillées se sont enchaînés sur la retransmission vidéo en direct de la Nasa, diffusée depuis de multiples endroits le long de la trajectoire de l’éclipse.

Ne serait-ce qu’aux États-Unis, plus de 30 millions de personnes vivent dans la zone où elle devait être visible, durant quelques minutes au maximum, selon l’agence spatiale américaine.

L’événement a commencé à 18H07 GMT sur la côte Pacifique du Mexique. Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador se trouvait dans la ville balnéaire de Mazatlan, où il s’est réjoui d’un «jour inoubliable».

La trajectoire a ensuite commencé à traverser les premiers des 15 États américains au programme — du Texas au Maine — avant de se diriger vers l’est du Canada, où elle doit terminer sa course. Au total, l’ombre de la Lune doit se déplacer au-dessus de l’Amérique en environ une heure et demie.

L’événement représente aussi une opportunité économique pour de nombreuses régions recevant un afflux de touristes, et pour les scientifiques étudiant notre étoile.

«Une éclipse totale est l’un des événements les plus émouvants que l’on puisse expérimenter», a écrit Jane Rigby, astronome à la Nasa. «Soyez présents. Oubliez vos appareils. N’essayez pas de l’enregistrer. Soyez juste présents. Imprégnez-vous. Pleurez. Riez.»

Les autorités américaines ont martelé depuis des semaines les consignes de sécurité, notamment le port nécessaire de lunettes spéciales pour regarder le Soleil, sous peine de graves lésions aux yeux.

«C’était génial, j’ai adoré», a déclaré à l’AFP Gary Christensen, avocat ayant fait le voyage depuis l’État de l’Oregon jusqu’à la petite ville texane d’Ingram pour assister à l’événement. Malgré les nuages sur place, les visiteurs ont pu percevoir l’éclipse durant quelques instants.

Embouteillages

Les éclipses totales surviennent lorsque la Lune se place exactement entre la Terre et le Soleil, bloquant temporairement la lumière de notre étoile en plein jour.

Le Soleil est environ 400 fois plus gros que la Lune, mais aussi 400 fois plus loin, et les deux astres apparaissent donc d’une taille similaire.

A l’extérieur de la bande de 185 kilomètres de large d’éclipse totale sur Terre, les habitants peuvent voir une éclipse partielle. C’est par exemple le cas à Mexico ou encore à New York, où des foules d’habitants sont sorties pour admirer le spectacle.

De nombreux rassemblements et festivals ont lieu lundi à travers les États-Unis. Sur le trajet de totalité, beaucoup d’hôtels affichaient complet depuis des mois.

Durant la dernière éclipse totale aux États-Unis, en 2017, moins de villes se situaient sur la bonne trajectoire. Cette fois, Dallas, Indianapolis et Cleveland notamment sont sur le chemin de l’éclipse totale.

«Nous avons des personnes venant de chacun des 50 États, même de l’Alaska et de Hawaï. Il y a des touristes des Pays-Bas, de Finlande, d’Allemagne, d’Israël, de Nouvelle-Zélande», a énuméré Jennyth Peterson, chargée de l’événementiel dans une zone au nord de San Antonio, au Texas.

Parmi les endroits emblématiques où l’éclipse sera visible se trouvent aussi les chutes du Niagara.

L’éclipse devait aussi être admirée depuis les airs: certaines compagnies aériennes ont prévu des vols le long du trajet d’obscurité, dont les billets se sont arrachés.

Même Donald Trump a tenté de capitaliser sur l’événement: l’ancien président a publié une vidéo dans laquelle non pas la Lune, mais son visage de profil vient recouvrir le Soleil.

Petites fusées lancées

L’événement est également scientifique.

Trois petites fusées-sondes devaient être lancées par la Nasa avant, pendant et juste après l’éclipse, depuis la Virginie dans l’est des États-Unis. Le but: mesurer les changements provoqués par l’obscurité dans la partie supérieure de l’atmosphère terrestre.

La couronne solaire, couche extérieure de l’atmosphère du Soleil, devient pour sa part particulièrement bien visible lors d’une éclipse. Elle devait être observée avec attention: c’est là que se produisent les éruptions solaires, or notre étoile est actuellement proche de son pic d’activité (contrairement à 2017).

Une éclipse peut aussi provoquer des comportements inhabituels chez les animaux, sensibles aux changements de lumière et de température.

La prochaine éclipse totale visible aux États-Unis (hors Alaska) aura lieu en 2044. Avant cela, une éclipse totale aura lieu en Espagne, en 2026.

- Advertisment -