lundi 20 mai 2024

La présidence de la majorité gouvernementale se félicite du bilan mi-mandat « très honorable » du gouvernement

-

présidence de la majorité gouvernementale s’est félicitée du bilan mi-mandat « très honorable » de l’action gouvernementale, que le Chef du gouvernement compte présenter, à son initiative, devant le Parlement après l’ouverture de la session d’avril, conformément aux dispositions de l’article 101 de la Constitution.

Selon un communiqué de l’Instance de la présidence de la majorité gouvernementale publié à l’issue d’une réunion tenue, jeudi soir, sous la présidence de Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), de Fatima Ezzahra El Mansouri, coordinatrice de la direction collective du secrétariat général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) aux côtés de Mohamed Mehdi Bensaid et Salaheddine Aboughali, et de Nizar Baraka, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI), l’instance entend lancer un débat public sur ce bilan, aussi bien au sein de l’institution parlementaire que dans les médias et l’espace public en général.

La même source considère qu’il s’agit d’un bilan positif qui traduit la ferme volonté politique du gouvernement de mettre en œuvre des réformes économiques et de consolider les fondements de l’État social, ainsi que le respect des engagements pris dans le cadre du programme gouvernemental.

L’Instance s’est également félicitée de « l’esprit de cohésion et de coopération qui caractérise les relations du gouvernement avec les groupes de majorité parlementaire, ainsi que les rôles majeurs que jouent ces groupes en matière de législation, de contrôle de l’action gouvernementale et de diplomatie parlementaire », relève la même source, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer davantage l’esprit de solidarité, de coopération mutuelle dans un cadre de complémentarité, de coordination étroite et d’écoute ainsi que d’interaction avec les différentes composantes de l’opposition.

Elle a en outre exprimé sa disposition à interagir avec les propositions de loi présentées par les groupes parlementaires, ajoutant qu’elle a décidé dans ce sens de mettre en place un mécanisme pour se pencher sur l’examen et l’évaluation desdites propositions et d’interagir avec celles qui sont en cohérence avec les choix du gouvernement et ses orientations.

La présidence de la majorité gouvernementale a également réaffirmé la volonté des trois partis de poursuivre leur coordination, action commune et coopération au niveau des coalitions assurant la gestion des collectivités territoriales sur les plans local, provincial et régional, tout en veillant au succès de cette expérience, compte tenu des opportunités importantes qu’elle offre pour la mise en œuvre des politiques publiques, conformément à la politique de proximité et avec l’efficacité et l’efficience requises.

Après avoir salué la poursuite du dialogue social entre le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatives, l’Instance a exprimé le vœu que ce dialogue soit fructueux, réitérant par la même occasion son appui aux chantiers de réformes majeures que le gouvernement entend lancer prochainement sur les plans institutionnel, juridique et social, à même de garantir la bonne gouvernance, la durabilité des réformes et la stabilité sociale.

L’Instance a en outre fait part de son soutien à la candidature de Rachid Talbi Alami à la présidence de la Chambre des représentants pour la seconde moitié de la législature actuelle.

Cette réunion à laquelle ont pris part Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et membre du Bureau politique du RNI, et Abdeljabbar Rachidi, membre du Comité exécutif du PI et président de la Commission préparatoire du 18ème congrès du parti, a porté sur la conjoncture politique et économique au Maroc, le prochain agenda de l’action de la présidence de la majorité gouvernementale et les moyens à même d’améliorer et de renforcer la coopération entre le gouvernement et l’ensemble des composantes de la majorité parlementaire en matière de législation et du contrôle de l’action gouvernementale.

La réunion a été aussi l’occasion d’évoquer les grandes réalisations accomplies dans le cadre des grands chantiers de réforme menés sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans tous les domaines, ainsi que les enjeux futurs du Maroc.

- Advertisment -