mercredi 22 mai 2024

Foot féminin/qualifications JO-2024 : Les Lionnes de l’Atlas pour écrire l’histoire

-

En affrontant la Zambie pour le compte du quatrième et dernier tour des éliminatoires africaines qualificatives aux Jeux olympiques de Paris 2024, les Lionnes de l’Atlas ont l’opportunité d’écrire l’histoire en se qualifiant pour la première fois au tournoi féminin de football de cette grand-messe mondiale du sport.

L’équipe nationale, qui disputera la manche aller de cette double confrontation décisive ce vendredi au Stade Levy Mwanawasa à Ndola en Zambie, espère décrocher un résultat positif hors de ses bases à même de prendre une option pour la qualification, en prévision du match retour qui aura lieu le 9 avril au Complexe sportif Prince héritier Moulay El Hassan à Rabat.

Signant jusque-là un parcours sans faute lors des qualifications, avec deux victoires à l’aller comme au retour contre la Namibie (2-0, 2-0) et la Tunisie (2-1, 4-1), les Lionnes de l’Atlas ne sont qu’à 180 minutes des JO de Paris 2024, une première pour le football féminin marocain qui ne cesse de se démarquer sur les scènes continentale et internationale.

Les footballeuses marocaines vont devoir prendre le meilleur sur la Zambie pour rejoindre les États-Unis, l’Allemagne et l’Australie dans un groupe B relevé du tournoi olympique de football féminin.

Les Lionnes de l’Atlas, auréolées de belles performances sur le continent africain et au-delà, visent certainement une qualification historique aux JO de Paris, un rêve qui semble à portée de main, en présence d’un effectif regorgeant de talents qui ont écrit l’histoire du football féminin national.

En effet, le sélectionneur de l’équipe nationale, Jorge Vilda, peut compter sur de nombreuses joueuses expérimentées, à l’instar d’Ibtissam Jraidi, Khadija Errmichi, Ghizlane Chebbak et Fatima Tagnaout, ou encore Rosella Ayane, qui ont décroché la médaille d’argent lors de la Coupe d’Afrique des nations 2022 au Maroc et signé une participation historique à la Coupe du monde au Mondial 2023 en Australie et en Nouvelle Zélande, avec un huitième de finale à la clé.

Les Lionnes de l’Atlas, qui n’ont pas cessé d’évoluer et de repousser leurs limites ces dernières années, sont appelées à le faire une fois de plus pour décrocher leur ticket pour les JO de Paris et confirmer la bonne santé du football féminin marocain qui brille dans les compétitions continentales et internationales. Toutefois, la tâche de l’équipe nationale ne sera pas de tout repos contre un adversaire coriace qui l’a battue lors de leurs deux derniers duels et qui veut retrouver les Jeux Olympiques après avoir pris part à l’édition 2020 à Tokyo.

- Advertisment -