mardi 23 avril 2024

Rougeole : Le Ministère de la Santé lance une campagne nationale étendue pour renforcer la vaccination

-

Quelques jours après l’enregistrement des cas de rougeole dans la région de Souss, le ministère de la Santé et de la Protection Sociale vient d’annoncer le lancement d’une campagne nationale étendue pour renforcer la vaccination contre cette maladie.

Consciente de la lourdeur de la maladie de rougeole et ses répercussions sur la santé des enfants, le ministère de la Santé lance une campagne nationale pour renforcer la vaccination contre cette maladie.

Cette campagne intervient dans  le cadre de la stratégie de communication du ministère visant à surveiller l’évolution épidémiologique de la rougeole.

Un communiqué diffusé à l’occasion précise que « dans le cadre de ses efforts constants pour contenir la propagation des maladies épidémiques et protéger la santé publique, le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale annonce avoir surveillé l’émergence de nouveaux cas de rougeole dans notre pays laissant entrevoir une expansion plus étendue du virus ». Et d’ajouter « Le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale annonce le déploiement d’une campagne nationale étendue pour renforcer la vaccination contre la rougeole, qui s’inscrit dans sa politique proactive visant à limiter la propagation des épidémies et renforcer la riposte. L’objectif est de rétablir les niveaux de vaccination des enfants aux niveaux observés avant la pandémie de la Covid-19, qui a entraîné une baisse des taux de couverture vaccinale dans la plupart des régions et provinces du Royaume ».

Dans ce sens,  le Ministère « encourage vivement toutes les familles, en particulier les parents et les tuteurs, à examiner promptement les carnets médicaux de leurs enfants dans les centres de santé et les cabinets privés afin de garantir l’administration des doses requises pour la prévention contre la rougeole (à l’âge de neuf et de dix-huit mois) ».

Le département de Khalid Ait Taleb rappelle « la nécessité d’administrer deux doses de vaccin aux enfants non encore vaccinés, tout en complétant les doses pour ceux qui n’ont reçu qu’une seule dose ». Et d’insister « sur l’importance de cette campagne en tant que mesure préventive visant à protéger les citoyens et la société du risque de la rougeole. Nous incitons ainsi toutes les parties concernées à participer activement et à se rendre dans les centres de santé pour recevoir gratuitement le vaccin ».

Pour rappel, l’Organisation Mondiale de la Santé persiste à alerter sur les régressions observées à l’échelle mondiale dans les dispositifs de surveillance et la diminution des taux de vaccination, car aucun pays n’est immunisé contre la menace de la rougeole, accroissant ainsi le risque d’épidémies et exposant tous les enfants non vaccinés contre la rougeole à des dangers pouvant potentiellement entraîner la mortalité.

- Advertisment -