jeudi 25 avril 2024

Des Ouléma africains saluent les efforts de SM le Roi en faveur d’un islam de la modération et du juste milieu

-

Des représentants de sections de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, réunis mardi à Rabat à l’occasion de la 4ème session scientifique de communication de la Fondation, ont salué les efforts de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour la consécration d’un islam de paix, de la modération et du juste milieu.

Grâce à la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, l’Afrique est en train de vivre quelque chose de nouveau et d’extraordinaire avec l’émergence d’un islam de paix, de la modération et du juste milieu, promu par Sa Majesté le Roi, a déclaré à la MAP, Cheikh Moustapha Sonta, Khalife général des Tidjanes en Côte d’Ivoire.

Ce président de la Section ivoirienne de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains a mis en avant le rôle joué par le Royaume dans la lutte contre toutes les interprétations erronées de l’islam, ajoutant que l’Afrique devra suivre et s’inspirer du modèle religieux marocain, devenu « plus solidaire » à la faveur d’initiatives fédératrices.

Pour sa part, Muhammad Al-Amine Touray, président de la section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains en Gambie, a affirmé que l’organisation de cette session traduit les efforts de SM le Roi, Amir Al Mouminine, en faveur de la paix, de la tolérance et de la solidarité entre les pays africains frères.

L’érudit gambien a cité en particulier l’organisation chaque année de concours de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran, dotés de prix de grande valeur, notant que ce geste traduit l’intérêt constant que le Souverain porte au Livre saint, à sa préservation et à sa diffusion en Afrique.

La 4ème session scientifique de communication de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains s’inscrit dans le prolongement des différentes initiatives louables du Royaume en direction du continent africain, a ajouté M. Touray, saluant les actions de solidarité menées par la Fondation en faveur des personnes âgées, des nécessiteux et des personnes à besoins spécifiques, notamment pendant le mois de Ramadan.

Pour sa part, le président de la section de la Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains en Zambie, Shaban Abdul Majeed, a souligné l’importance de cette session qui rassemble l’ensemble des pays africains frères, soulignant qu’il s’agit d’une occasion vitale permettant aux participants de partager les expériences et les points de vue pour un continent pacifique et prospère.

Cette session scientifique s’inscrit dans le cadre du programme d’action de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, visant l’organisation de sessions de communication encadrées par les Ouléma membres de la Fondation chaque Ramadan à l’effet de contribuer à la consolidation et à la protection des constantes religieuses africaines communes.

Au programme de cette rencontre de deux jours, figurent plusieurs conférences portant notamment sur le dogme Achaarite, la préservation des nécessités et des finalités de la religion, les rites jurisprudentiels: genèse, origine et prolongement.

- Advertisment -