mardi 23 avril 2024

Un énorme volcan de 450 km de diamètre vient d’être découvert sur Mars !

-

Déjà célèbre pour posséder le plus haut volcan de tout le Système solaire, Mars compterait désormais un monstre volcanique de plus. Situé entre Noctis Labyrinthus et Valles Marineris, ce nouveau volcan de 450 kilomètres de diamètre et plus de 9 kilomètres de haut est pourtant passé inaperçu pendant plus de 50 ans d’exploration de la surface de la Planète rouge.

Quand on parle de  sur Mars, on pense immédiatement à Olympus Mons ou mont Olympe. Ce gigantesque édifice de plus de 22 kilomètres de haut et de 648 kilomètres de diamètre (il couvrirait presque toute la France !) est en effet un véritable monstre dont la silhouette imposante marque indéniablement la surface de la Planète rouge. Mais ce n’est pas le seul volcan géant présent sur Mars. Trois autres  sont bien visibles : Ascraeus Mons, Pavonis Mons et Arsia Mons. À la file indienne, ils forment l’alignement dit de Tharsis Montes, situé au sud-est de leur grand frère et à proximité de Noctis Labyrinthus, le Labyrinthe de la Nuit.

Un géant passé inaperçu pendant 50 ans !
Pourtant, le portrait de famille ne serait pas complet. C’est ce qu’a révélé une équipe de scientifiques lors de la 55eLunar and Planetary Science Conference. Des résultats relayés par l’Institut Seti. Non loin de l’alignement de Tharsis Montes, un quatrième volcan a en effet été récemment identifié. Et ce dernier n’a rien à envier à ses voisins. L’édifice mesurerait ainsi 450 kilomètres de diamètre, pour une élévation actuelle de quelques 9 000 mètres ! Alors que la surface de Mars est scrutée en détails depuis le début des années 1970, on se demande bien comment ce géant a pu passer inaperçu pendant tout ce temps.

Il suffit de regarder la carte de Mars pour se rendre compte qu’effectivement, sa présence ne saute pas aux yeux. Alors que les monts Olympus, Ascraeus, Pavonis et Arsia possèdent en effet encore tous une morphologie très caractéristique, ce nouveau volcan, dénommé « Noctis » (de façon provisoire), a une silhouette bien plus discrète. Et pour cause : il a été très largement érodé.

   Des dépôts volcaniques qui recouvrent un ancien glacier

Ses restes gisent à la limite entre la zone intensément fracturée que représente Noctis Labyrinthus et le célèbre canyon géant de Valles Marineris, le plus long et profond du Système solaire. Les scientifiques l’ont identifié un peu par hasard en étudiant la  de cette zone, où les restes d’un  ont été découverts l’année dernière, grâce à l’observation de sels de sulfate. Les observations révèleront en effet que cet ancien glacier est enfoui sous une couche de  d’origine volcanique. En y regardant de plus près, les chercheurs découvrent alors que tout l’ensemble de canyons et de plateaux situé dans la partie est de Noctis Labyrinthus est en réalité de nature volcanique et correspondrait aux restes érodés d’un ancien et très vaste volcan. Les chercheurs identifient alors ce qui semble être une ancienne  située au centre de la structure. Une analyse détaillée de la nature du sol révèlera de plus la présence de coulées de , de dépôts pyroclastiques (cendres, pierres , tephras) et de  hydratés typiques d’un environnement volcanique dans un rayon de 225 kilomètres autour de ce point central. Autant de preuves qui attestent bien de la présence d’un ancien volcan.

- Advertisment -