mercredi 24 avril 2024

Première photo de Kate Middleton Après des semaines d’absence

-

Tout sourire et entourée de ses enfants: le palais de Kensington a publié la première photo officielle de la princesse Kate depuis sa chirurgie de la mi-janvier, mettant fin à une longue et inhabituelle absence médiatique, qui suscitait des spéculations sur son état de santé.

Avec ce cliché, le palais espère-t-il mettre fin à ces interrogations? Sa publication intervient en tout cas après une semaine mouvementée, avec la parution d’une photo non posée dans des médias américains spécialistes des célébrités, et une confusion autour de la présence de la princesse à un évènement officiel en juin prochain.

La dernière apparition publique officielle de l’épouse du prince William remontait à la messe de Noël de la famille royale à Sandringham (est de l’Angleterre) fin décembre, il y deux mois et demi donc, une discrétion inédite pour la populaire princesse, dont les déplacements font très souvent la Une des médias britanniques.

Dans cette photo officielle prise par William, selon le palais de Kensington, et publiée sur les comptes officiels du couple sur les réseaux sociaux, Kate est assise souriante sur une chaise de jardin, vêtue d’un jean, d’un pull et d’une veste sombre, entourée de ses trois enfants, George, Charlotte et Louis, hilares.

Le cliché a été pris «à Windsor plus tôt cette semaine», a précisé le palais.

«Merci pour vos vœux et votre soutien continu au cours des deux derniers mois. Je souhaite à tout le monde une joyeuse fête des Mères», célébrée au Royaume-Uni ce dimanche, indique encore le court message signé «C» (pour Catherine) et qui accompagne la photo.

Si les faits et gestes de la famille royale sont toujours scrutés par la presse, la communication autour de l’opération et de la convalescence de Kate a suscité beaucoup de questions, voire de critiques, y compris dans les tabloïds, pourtant très favorables au couple qu’elle forme avec William.

Le palais de Kensington a annoncé le 17 janvier que la princesse avait subi la veille dans une clinique de Londres une opération «programmée» de l’abdomen, sans en préciser la cause, mais démentant que cela soit lié à un cancer.

Relayant le «souhait» de Kate «que ses informations médicales personnelles restent privées», il avait indiqué qu’elle ne participerait à aucun engagement public officiel avant Pâques. William avait également allégé son emploi du temps pour rester auprès de son épouse et de leurs enfants.

Douze jours plus tard, le palais avait indiqué que la princesse était de retour à son domicile de Windsor. Et depuis, plus rien, ou presque, si ce n’est qu’une courte déclaration fin février alors que les questions s’accumulent dans la presse, pour indiquer qu’elle «continue de bien se porter», après l’annulation d’un engagement public du prince William pour une «raison personnelle» non précisée.

Mais cette semaine, la communication millimétrée du palais a été mise à rude épreuve. D’abord, avec la publication lundi dans deux médias américains spécialistes des célébrités d’une photo de Kate, lunettes noires sur le nez, assise sur le siège passager d’un véhicule conduit par sa mère.

L’image n’a pas été reprise par les journaux britanniques, conformément à la demande officielle de respecter la vie privée de la famille pendant la convalescence de la princesse.

- Advertisment -