dimanche 21 avril 2024

Zambie: la sécheresse a provoqué une «catastrophe nationale»

-

La Zambie a officiellement qualifié jeudi de «catastrophe nationale» la sécheresse qui y sévit et a ravagé l’agriculture.

Le président Hakainde Hichilema a expliqué que le secteur agricole avait été dévasté à la suite d’un manque de précipitations et que plus d’un million de familles avaient été affectées.

Ce pays d’Afrique australe ne connaît plus de pluies depuis cinq semaines, au moment où les agriculteurs en ont le plus besoin, a souligné M. Hichilema dans un discours à la nation.

Cela a aggravé les effets d’une autre période de sécheresse et d’inondations qui ont frappé la Zambie l’année dernière, a-t-il ajouté.

«Les destructions causées par cette période de sécheresse prolongée sont immenses», a encore dit le chef de l’État.

Selon lui, la crise exacerbée par le changement climatique et le phénomène climatique El Nino menace la sécurité alimentaire ainsi que l’approvisionnement en eau et en énergie, la Zambie étant fortement dépendante de l’hydroélectricité.

Près de la moitié de sa superficie cultivée a été «détruite», a affirmé M. Hichilema, selon lequel «cette sécheresse prolongée» a provoqué une «catastrophe nationale».

Il s’agit désormais de mobiliser davantage de ressources pour faire face à cette situation, la sécheresse devant durer jusqu’en mars.

Le président a assuré que de l’aide humanitaire serait mise à disposition pour garantir que les gens ne souffrent pas de la faim.

Le gouvernement envisage en outre d’importer davantage d’électricité et de rationner l’énergie, a-t-il poursuivi, appelant à un soutien international.

Le phénomène climatique naturel El Nino, qui est réapparu au milieu de l’année 2023, entraîne généralement une augmentation des températures mondiales pendant un an.

Il est actuellement à l’origine d’incendies et de chaleurs record à travers le monde.

- Advertisment -