mercredi 24 avril 2024

Gaza:104 morts dans une distribution d’aide qui tourne au «massacre»

-

Des soldats israéliens ont ouvert le feu jeudi à Gaza sur une foule affamée pendant une distribution d’aide qui a tourné au chaos avec la mort de 104 personnes, selon le Hamas, le jour où le bilan de la guerre a dépassé les 30 000 morts dans le territoire palestinien.

Tout en reconnaissant des «tirs limités» par des soldats israéliens se sentant «menacés», un responsable de l’armée a fait état «d’une bousculade durant laquelle des dizaines d’habitants ont été tués et blessés, certains renversés par les camions d’aide».

«La vie quitte Gaza à une vitesse terrifiante», s’est indigné le chef des Affaires humanitaires de l’ONU, Martin Griffiths, près de cinq mois après le début de la guerre entre Israël et le Hamas .

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir d’urgence à huis clos à 21H15 GMT pour évoquer le drame à Gaza.

L’ONU estime que 2,2 millions de personnes, soit l’immense majorité de la population, sont menacées de famine dans la bande de Gaza assiégée par Israël, en particulier dans le nord, où des Palestiniens ont raconté manger du fourrage ou abattre des animaux de trait pour se nourrir.

Un médecin de l’hôpital al-Chifa à Gaza-Ville a affirmé que des soldats israéliens avaient tiré sur «des milliers de citoyens» qui se précipitaient vers les camions d’aide, le ministère de la Santé du Hamas annonçant 112 morts et 760 blessés dans ce «carnage».

   «Probablement» pas de trêve

Pendant ce temps, les espoirs d’une trêve avant le début du ramadan, un mois de jeûne sacré pour les musulmans qui commence le soir du 10 ou le 11 mars, ont été douchés.

Il n’y aura «probablement» pas de trêve à Gaza d’ici lundi, a affirmé Joe Biden après avoir dit en début de semaine qu’il espérait un cessez-le-feu d’ici au 4 mars.

Les médiateurs – Qatar, Etats-Unis, Egypte – tentent depuis des semaines d’arracher un accord qui permettrait une pause dans les combats accompagnée d’une libération d’otages israéliens retenus à Gaza.

En Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, deux Israéliens ont été tués par balles dans une attaque près de la colonie d’Ely. Un «terroriste arrivé à la station-service d’Ely a ouvert le feu» avant d’être «neutralisé», a indiqué l’armée.

- Advertisment -